Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit en baisse à 48,45 dollars le baril à New York

prix du petrole New YorkNew York: Le pétrole a poursuivi sa chute jeudi à New York, un mouvement de fond baissier prenant le dessus sur un repli du dollar qui aurait pu soutenir les cours, laissant entrevoir la possibilité de nouveaux plus bas pour l'année.
Le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en septembre a perdu 74 cents à 48,45 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), clôturant sous la barre des 49 dollars pour la première fois depuis le 31 mars, pour une baisse dépassant les 21% depuis le plus haut de l'année le 10 juin.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre a reculé de 86 cents à 55,27 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

Le marché n'a pas pu rester sur la hausse du début de séance, a souligné Kyle Cooper chez IAF Advisors.

On aurait pu penser qu'avec le dollar plus bas le pétrole serait allé plus haut, mais cela n'a pas été le cas, ça pousse encore à la baisse, a-t-il ajouté.

Les échanges de brut étant libellés en dollar, souvent la baisse du dollar est liée à une hausse du baril, ce qui n'a pas été le cas jeudi.

Désormais, le niveau le plus bas de l'année, atteint en mars à 43,46 dollars en clôture pour le WTI, est une cible technique qui semble très plausible, a encore déclaré M. Cooper.

En effet globalement l'équilibre entre l'offre et la demande n'apporte aucun soutien maintenant qu'on a franchi (à la baisse, mercredi) le seuil des 50 dollars, et que la saison des déplacements en voiture aux Etats-Unis n'en a plus que pour quelques semaines.

Du côté de l'offre, on ne voit aucun signe de déclin, avec une nouvelle augmentation des stocks aux Etats-Unis annoncée mercredi, et une production toujours très forte dans l'Opep comme aux Etats-Unis, tandis que du côté de la demande on s'inquiète du ralentissement économique en Chine, selon M. Cooper.

A l'ouverture des échanges, le baril de WTI était orienté à la hausse, conduisant Gene McGillian, chez Tradition Energy, à s'interroger sur la direction du marché.

La clé c'est de savoir si on se stabilise ou si le marché reprend juste son souffle avant de baisser encore, disait alors M. McGillian.

Le plus probable selon lui est que l'on voie le WTI osciller dans une marge d'un ou deux dollars autour des 50 dollars jusqu'à ce que le marché trouve une nouvelle raison de bouger - ou jusqu'à ce que le pétrole iranien déferle sur le marché après une éventuelle levée effective des sanctions visant la République islamique.



(c) AFP

Commenter Le pétrole finit en baisse à 48,45 dollars le baril à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite