Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole recule à l'ouverture à New York en attendant des stocks en hausse

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse mercredi à New York, le marché craignant de découvrir une nouvelle augmentation des stocks de brut aux Etats-Unis sans trouver de consolation du côté du dollar.
Vers 13H15 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en septembre, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, cédait 64 cents à 50,22 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Au lendemain de la publication des estimations de l'association professionnelle API sur les stocks de brut, c'était surprenant de voir une augmentation des stocks à la fois globalement et au terminal de Cushing, et nous pensons aussi voir une augmentation des stocks de produits pétroliers, a déclaré John Kilduff, de Again Capital.

L'association professionnelle, qui a publié ses chiffres mardi soir, a estimé que les réserves avaient augmenté de 2,3 millions de barils, alors que de nombreux observateurs attendaient une baisse.

Le ministère de l'Energie (DoE) doit de son côté publier ses chiffres hebdomadaires à 14h30 GMT, et la moyenne des experts interrogés par l'agence Bloomberg laisse attendre une baisse de 2,2 millions de barils des stocks de brut, mais une hausse des stocks d'essence (+300.000 barils) et de produits distillés (+1,8 million de barils).

Globalement, le marché est très négatif pour le moment, a déclaré M. Kilduff, notant que les investisseurs semblent aussi perdre espoir de voir baisser la production pour rééquilibrer un peu l'offre et la demande.

On n'a pas vu un seul baril disparaître du marché en dépit de la chute du nombre de puits en activité, je ne pense pas qu'on le verra encore cette semaine, a-t-il dit.

Du coup, le marché est selon lui en mesure de retrouver son nadir de mars, quand le WTI valait 43,46 dollars.

C'est une vraie possibilité, a-t-il dit, vu l'état des stocks existants, la perspective d'un afflux de pétrole iranien quand les sanctions visant la République islamique seront levées conformément à l'accord conclu sur son programme nucléaire, et la fin de la période estivale de consommation maximale.

Je crois que nous préparons une répétition de l'année dernière, avec une chute des cours s'amorçant à l'été et s'accélérant à l'automne, a-t-il conclu.

Outre les sombres prévisions sur la demande, le marché baissait également sous l'influence du dollar, dont le repli transitoire mardi avait permis de soutenir un peu les cours.

Plus généralement, un air de pessimisme persiste sur les marchés mondiaux, avec des soucis économiques qui tourbillonnent, a fait valoir Matt Smith, de ClipperData, mentionnant notamment l'impact des résultats relativement décevants publiés mardi soir par Apple, la plus grosse capitalisation boursière au monde.



(c) AFP


Commenter Le pétrole recule à l'ouverture à New York en attendant des stocks en hausse


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:47

"Force majeure" autour de l'oléoduc Forties en mer…

Londres: Le groupe pétrochimique Ineos a déclaré l'état de "force majeure" après l'arrêt pour cause de fêlure du principal olédoduc pétrolier de...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:12

Le Liban donne son feu vert pour les premières explorations …

Beyrouth: Le gouvernement libanais a approuvé jeudi une offre présentée par un consortium alliant le groupe pétrolier français Total, l'italien ENI et...

jeudi 14 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole, plombé par l'offre américaine, ouvre en baisse à…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture jeudi, plombé par la progression constante de la production américaine de brut...

jeudi 14 décembre 2017 à 12:41

Le pétrole hésite, les prévisions de l'AIE et de l'Opep dive…

Londres: Les prix du pétrole oscillaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché qui peine à digérer les rapports mensuels...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite