Menu
RSS
A+ A A-

Léger rebond du pétrole, qui finit à 50,36 dollars le baril à New York

prix du petrole New YorkNew York: Le pétrole a légèrement rebondi mardi à New York après quatre séances de baisse, encouragé par le repli du dollar alors que les investisseurs attendaient les nouveaux chiffres hebdomadaires du gouvernement américain sur les stocks et la production de brut aux Etats-Unis.
Le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en août, dont c'était le dernier jour de cotation, a pris 21 cents à 50,36 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché avait sans doute un peu trop vendu ces derniers jours, et puis le dollar a apporté un soutien, a déclaré Phil Flynn, chez Price Futures Group.

Mais Tim Evans, chez Citi, a souligné que pour le moment il n'y a pas d'argument pour défendre une remontée durable, vu le surplus d'offre par rapport à la demande, avec des membres clé de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) qui semblent toujours plus attachés à défendre leurs parts de marché qu'à maîtriser l'offre excessive pour soutenir les prix.

Les investisseurs se préparaient à découvrir en soirée les chiffres de l'association professionnelle API, avant les chiffres officiels du gouvernement américain mercredi.

Deux choses pourraient soutenir les cours, a expliqué Carl Larry, chez Frost & Sullivan: soit que les stocks de brut baissent, soit que la production de pétrole de schiste continue à décliner.

Selon des estimations médianes des experts interrogés par l'agence Bloomberg, les stocks américains de brut auraient baissé de 2 millions de barils la semaine achevée le 17 juillet.

Lundi, le baril de WTI était passé en séance sous le seuil des 50 dollars pour la première fois depuis début avril, lesté par la solidité du dollar, et par la perspective d'un afflux à moyen terme de pétrole iranien.

Selon M. Larry, désormais nous sommes à un niveau plancher, il n'y a pas beaucoup d'actualité qui pousse les cours à la hausse ou à la baisse.

M. Flynn de son côté estimait que le pétrole était emporté dans un contexte déflationniste général pour les matières premières, particulièrement marqué pour l'or.



(c) AFP

Commenter Léger rebond du pétrole, qui finit à 50,36 dollars le baril à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite