Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole en hausse à New York sur l'espoir d'une stabilisation aux USA

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse mardi à New York, le marché gardant espoir de découvrir que soit les stocks de brut, soit la production de pétrole aux Etats-Unis seraient en baisse dans les chiffres hebdomadaires attendus mercredi.
Vers 13H10 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en août, dont c'est le dernier jour de cotation, gagnait 22 cents à 50,37 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Deux choses pourraient soutenir les cours, a expliqué Carl Larry, chez Frost & Sullivan: soit que les stocks de brut baissent, soit que la production de pétrole de schiste continue à décliner.

Mais à ce stade, a-t-il estimé, nous sommes à un niveau plancher, il n'y a pas beaucoup d'actualité qui pousse les cours à la hausse ou à la baisse.

Lundi, le baril de WTI est passé en séance sous le seuil des 50 dollars pour la première fois depuis début avril, lesté par la solidité du dollar, et par la perspective d'un afflux à moyen terme de pétrole iranien.

En matinée le Conseil de sécurité de l'ONU avait voté une résolution ouvrant la voie à la levée de sanctions visant la République islamique, comme prévu dans l'accord sur son programme nucléaire conclu la semaine dernière avec les grandes puissances.

Mais cela ne fait que démarrer un processus qui devrait mener à une levée des sanctions en décembre cette année, au plus tôt. Nous pensons qu'il est plus réaliste de penser que l'Iran devra attendre 2016 avant de pouvoir augmenter légalement ses exportations, tempéraient les analystes de JBC Energy.

De leur côté, les analystes de Commerzbank s'inquiétaient que l'excès d'offre atteigne à son tour le marché des produits raffinés, avec des exportations très fortes en provenance de Chine et d'Arabie saoudite.

Toutefois, au moins pour les Etats-Unis, M. Larry gardait une mesure d'optimisme en ce qui concerne la demande.

Interrogé sur la possibilité que le baril passe sous le seul des 43,46 dollars, le plus bas cours de clôture atteint cette année en mars, il a estimé que la chose qui retient le brut de retomber trop bas est qu'on utilise beaucoup plus de brut en ce moment qu'en mars.

Et même si la fin de la saison des déplacements estivaux commence à se profiler, l'économie américaine va mieux, plus de gens travaillent, et la demande, même si on est en été, pourrait ne pas s'estomper aussi vite qu'on le pense, elle pourrait se maintenir au moins au niveau actuel jusqu'en octobre, jusqu'aux travaux de maintenance (des raffineries), a-t-il estimé.



(c) AFP


Commenter Le pétrole en hausse à New York sur l'espoir d'une stabilisation aux USA


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite