Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole en hausse à New York sur l'espoir d'une stabilisation aux USA

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse mardi à New York, le marché gardant espoir de découvrir que soit les stocks de brut, soit la production de pétrole aux Etats-Unis seraient en baisse dans les chiffres hebdomadaires attendus mercredi.
Vers 13H10 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en août, dont c'est le dernier jour de cotation, gagnait 22 cents à 50,37 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Deux choses pourraient soutenir les cours, a expliqué Carl Larry, chez Frost & Sullivan: soit que les stocks de brut baissent, soit que la production de pétrole de schiste continue à décliner.

Mais à ce stade, a-t-il estimé, nous sommes à un niveau plancher, il n'y a pas beaucoup d'actualité qui pousse les cours à la hausse ou à la baisse.

Lundi, le baril de WTI est passé en séance sous le seuil des 50 dollars pour la première fois depuis début avril, lesté par la solidité du dollar, et par la perspective d'un afflux à moyen terme de pétrole iranien.

En matinée le Conseil de sécurité de l'ONU avait voté une résolution ouvrant la voie à la levée de sanctions visant la République islamique, comme prévu dans l'accord sur son programme nucléaire conclu la semaine dernière avec les grandes puissances.

Mais cela ne fait que démarrer un processus qui devrait mener à une levée des sanctions en décembre cette année, au plus tôt. Nous pensons qu'il est plus réaliste de penser que l'Iran devra attendre 2016 avant de pouvoir augmenter légalement ses exportations, tempéraient les analystes de JBC Energy.

De leur côté, les analystes de Commerzbank s'inquiétaient que l'excès d'offre atteigne à son tour le marché des produits raffinés, avec des exportations très fortes en provenance de Chine et d'Arabie saoudite.

Toutefois, au moins pour les Etats-Unis, M. Larry gardait une mesure d'optimisme en ce qui concerne la demande.

Interrogé sur la possibilité que le baril passe sous le seul des 43,46 dollars, le plus bas cours de clôture atteint cette année en mars, il a estimé que la chose qui retient le brut de retomber trop bas est qu'on utilise beaucoup plus de brut en ce moment qu'en mars.

Et même si la fin de la saison des déplacements estivaux commence à se profiler, l'économie américaine va mieux, plus de gens travaillent, et la demande, même si on est en été, pourrait ne pas s'estomper aussi vite qu'on le pense, elle pourrait se maintenir au moins au niveau actuel jusqu'en octobre, jusqu'aux travaux de maintenance (des raffineries), a-t-il estimé.



(c) AFP


Commenter Le pétrole en hausse à New York sur l'espoir d'une stabilisation aux USA


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 26 septembre 2017 à 05:58

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

lundi 25 septembre 2017 à 18:41

Loi hydrocarbures: Hulot défend "l'axe principal" …

Paris: La loi sur l'interdiction de la production d'hydrocarbures est "l'axe principal" du plan climat du gouvernement, a défendu lundi le ministre...

lundi 25 septembre 2017 à 18:12

Le pétrole grimpe avec le référendum du Kurdistan irakien

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement lundi en fin d'échanges européens, les investisseurs craignant que le référendum du Kurdistan irakien sur...

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

lundi 25 septembre 2017 à 15:19

Le pétrole, surveillant le Kurdistan irakien, ouvre en hauss…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, aidé par des propos du président...

lundi 25 septembre 2017 à 12:40

Le pétrole monte encore, l'Opep pourrait prolonger son accor…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, les analystes se satisfaisant du ton optimiste adopté par des responsables...

lundi 25 septembre 2017 à 12:16

Kurdistan irakien: assécher les revenus du pétrole dépend de…

Bagdad: L'arrêt des transactions pétrolières avec le Kurdistan irakien, demandé par Bagdad comme mesure de rétorsion à la tenue lundi du référendum...

lundi 25 septembre 2017 à 10:32

L'Opep va discuter de la prolongation des réductions de prod…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Opep discutera en novembre de la prolongation des réductions de production qui ont stimulé les prix et...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite