Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse à 50,15 dollars le baril à New York, pénalisé par l'Iran et le dollar

prix du petrole New YorkNew York: Le pétrole a terminé en baisse pour la quatrième séance consécutive lundi à New York, cédant à des inquiétudes renouvelées sur la surabondance de l'offre alors que le dollar reste à un niveau élevé.
Le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en août a perdu 74 cents à 50,15 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après plusieurs brèves incursions sous le seuil des 50 dollars, sous lequel il n'a plus terminé depuis le 2 avril.

Le marché est à la recherche d'un niveau plancher, a résumé Gene McGillian, chez Tradition Energy.

Le niveau de clôture le plus bas de l'année pour le WTI remonte au 17 mars, à 43,46 dollars.

Selon M. McGillian, avec le dollar qui monte, le marché est en train de chercher le prix qui permette de prendre en compte l'idée qu'on pourrait avoir du pétrole supplémentaire sur le marché dans les mois qui viennent, à la suite de la levée attendue des sanctions économiques visant l'Iran.

En matinée, le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté à l'unanimité une résolution ouvrant la voie à la levée des sanctions internationales contre l'Iran, suite à l'accord que la République islamique a conclu la semaine dernière avec les grandes puissances sur son programme nucléaire.

On dit que l'Iran dispose d'une cinquantaine de millions de barils prêts à être exportés dès que les sanctions seront levées, ce que l'accord rend envisageable pour décembre, avait expliqué à la veille du week-end Bart Melek, de TD Securities.

Cette perspective a stoppé le mouvement de hausse dans lequel le marché s'était embarqué au printemps, semblant ignorer la situation globale de l'offre, en essayant de se convaincre qu'on verrait baisser la production nord-américaine, a expliqué M. McGillian.

Or la production américaine reste proche de ses sommets, donc cette offre supplémentaire plombe le marché, a-t-il précisé.

En outre le pétrole, comme toutes les matières premières, souffrait du dollar fort, la présidente de la Réserve fédérale, Janet Yellen, ayant redit la semaine dernière son intention de rehausser les taux directeurs dès cette année.

Une hausse du dollar pénalise en effet les acheteurs munis d'autres devises en rendant les achats de brut, libellés en dollars, moins attractifs car plus onéreux.



(c) AFP


Commenter Le pétrole baisse à 50,15 dollars le baril à New York, pénalisé par l'Iran et le dollar


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 21 septembre 2017 à 15:28

Le pétrole ouvre en baisse à New York, freiné par la hausse …

New York: Le baril de pétrole new-yorkais reculait légèrement à l'ouverture jeudi, freiné par la hausse du dollar dans le sillage de...

jeudi 21 septembre 2017 à 12:45

Le pétrole repart à la baisse mais reste élevé

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur hausse de la veille...

jeudi 21 septembre 2017 à 09:54

Pétrole: un permis d'exploration de Total en Guyane prolongé

Paris: Le ministère de la Transition écologique et solidaire a donné son feu vert à la prolongation du permis exclusif d'exploration d'hydrocarbures...

jeudi 21 septembre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction jeudi en Asie tout en restant au-dessus du seuil de 50 dollars, les marchés...

mercredi 20 septembre 2017 à 20:53

Le pétrole clôture au-dessus des 50 dollars le baril à New Y…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole new-yorkais a terminé au-dessus de la barre des 50 dollars mercredi après un rapport disparate...

mercredi 20 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole monte malgré la hausse des stocks américains de b…

Londres: Les cours du pétrole montaient un peu mercredi en fin d'échanges européens, les investisseurs digérant un rapport sur les réserves américaines...

mercredi 20 septembre 2017 à 17:13

USA: les stocks de brut augmentent un peu plus qu'attendu au…

New York: Les stocks de pétrole brut ont progressé un peu plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière alors que...

mercredi 20 septembre 2017 à 15:31

Le pétrole ouvre en hausse à New York avant un rapport sur l…

New York: Le baril de pétrole new-yorkais s'appréciait à l'ouverture mercredi, soutenu par un regain de spéculations sur une prolongation de l'accord...

mercredi 20 septembre 2017 à 12:43

Le pétrole monte un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mercredi, en cours d'échanges européens, dans un marché prudent avant la publication des données...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite