Menu
RSS
A+ A A-

scandale Petrobras: le président de la chambre des députés mis en cause

prix du petrole rio de janeirorio de janeiro: Le président de la Chambre des députés brésilienne, l'influent Eduardo Cunha, a été mis en cause jeudi par l'un des suspects du scandale de corruption Petrobras qui l'a accusé d'avoir exigé de lui le paiement de 5 millions de dollars de pots de vin, a révélé le journal O Globo.
Je démens avec véhémence les mensonges du délateur et je le mets au défi de les prouver, a très rapidement réagi Eduardo Cunha, membre du Parti mouvement démocratique brésilien (PMDB, centre) dans un communiqué diffusé par ses avocats.

Eduardo Camargo, l'un des suspects du gigantesque scandale Petrobras ayant passé un pacte de délation contre remise de peine avec les procureurs en charge de l'enquête, a formulé jeudi lors d'une nouvelle audition des accusations détaillées contre le quatrième personnage de l'Etat brésilien, dont le nom était déjà cité dans le cadre du scandale.

Cet ancien consultant pour des entreprises sous-traitantes de Petrobras a assuré qu'Eduardo Cunha, quand il était encore simple député, aurait exigé qu'il lui verse 5 millions de dollars ainsi qu'une somme équivalente à un autre suspect, Fernando Baiano, considéré comme l'intermédiaire du PMDB chez Petrobras, afin de couvrir des dépenses électorales.

L'opération aurait eu lieu en marge d'un contrat de location de navire-sonde par Petrobras et les pots-de-vin auraient été payés sur des comptes d'intermédiaires à l'étranger, avant d'être rapatriés au Brésil à travers des opérations de change frauduleuses, selon les détails de l'audition qui ont filtré dans la presse brésilienne.

A l'appui de son démenti, Eduardo Cunha souligne de son côté que son délateur ne l'avait jamais mis en cause lors de ses quatre premiers interrogatoires. Il attribue ce revirement à des pressions qu'il aurait subi de la part du Procureur général de l'Etat.

Agé de 57 ans, Eduardo Cunha est un évangélique conservateur. Il incarne l'aile dure du PMDB, la grande formation centriste et incontournable allié parlementaire du Parti des travailleurs (PT) au pouvoir depuis 2003, avec lequel il prône ouvertement la rupture.

Elu président de la chambre des députés en février, il a profité de la crise politique qui touche le PT et la présidente Dilma Rousseff pour s'installer au centre de l'échiquier politique.

Il impose depuis un agenda résolument hostile à une Rousseff affaiblie par la crise économique, ses mesures d'austérité, le scandale Petrobras, et une popularité au plus bas à 9%.

Eduardo Cunha a imposé plusieurs revers cuisants à la présidente, et n'hésite pas à rappeler régulièrement que, de par sa fonction, c'est à lui qu'échoira la décision de soumettre ou non aux députés une éventuelle demande de destitution de Mme Rousseff, réclamée par certains secteurs de l'opposition de droite.

pal/cdo/LyS

PETROBRAS - PETROLEO BRASILEIRO



(c) AFP


Commenter scandale Petrobras: le président de la chambre des députés mis en cause


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 21 août 2017 à 21:36

Le pétrole, sous les prises de bénéfices, termine en net rec…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York ont clôturé en nette baisse lundi à New York, touchés par...

lundi 21 août 2017 à 18:18

Le pétrole recule, prudence avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient nettement lundi en fin d'échanges européens dans un marché prudent après le rebond marqué de vendredi...

lundi 21 août 2017 à 12:15

Le pétrole recule avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain lundi en cours d'échanges européens alors que des représentants de l'Opep et de ses...

lundi 21 août 2017 à 11:28

Pétrole: Total va racheter Maersk Oil pour 7,45 milliards de…

Paris: Total va racheter la société d'exploration-production pétrolière danoise Maersk Oil pour 7,45 milliards de dollars, une opération majeure qui va lui...

lundi 21 août 2017 à 10:11

Rosneft finalise son implantation stratégique en Inde

Moscou: Le pétrolier public russe Rosneft a annoncé lundi avoir finalisé la reprise avec ses partenaires de l'indien Essar Oil, une opération...

lundi 21 août 2017 à 10:10

L'Angola, pays pétrolier plongé dans une sévère crise économ…

Luanda: L'Angola, qui vote mercredi pour des élections générales, est un pays riche d'immenses réserves pétrolières, mais peine encore à en faire...

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite