Menu
RSS
A+ A A-

Le Mexique lance ses premières enchères pétrolières

prix du petrole mexicomexico: Le Mexique lance mercredi ses premières enchères pétrolières, à l'issue d'une réforme historique de ce secteur, ouvert aux capitaux privés et étrangers après quasiment 80 ans de nationalisation.
Le gouvernement va mettre aux enchères quatorze sites en eaux peu profondes dans le Golfe du Mexique, d'une valeur totale estimée à 17 milliards de dollars.

Ce processus survient dans un contexte de forte baisse du prix du pétrole, ce qui pourrait menacer l'attractivité de ces lots.

Des entreprises mexicaines et étrangères se sont préparées depuis des mois pour ces enchères, point d'orgue d'une réforme voulue par le président Enrique Peña Nieto, adoptée l'an dernier à l'issue d'un débat houleux au Congrès où la fierté mexicaine était aussi en jeu.

Peña Nieto espère ainsi relancer la production de pétrole mexicaine et stimuler l'économie du pays après des années marquées par un déclin régulier de la production.

Des représentants de sept consortiums et 18 entreprises déposeront leur offre dans les 14 boîtes.

La commission nationale d'hydrocarbures ouvrira chaque enveloppe et annoncera ensuite le nom de la compagnie qui se verra attribuer le lot, sur la base de l'offre la plus élevée.

Jouant la transparence, les autorités ont décidé de retransmettre en direct sur internet et à la télévision cet événement qui durera toute la journée.

Les géants américains ExxonMobil et Chevron, les anglo-australiens BHP Billiton, la compagnie nationale indienne ONGC Videsh Ltd, la Russe Loukoil, le groupe français Total et Nexen, propriété de la Chine, sont sur les rangs pour décrocher l'exploitation de certains sites.

Selon les autorités mexicaines, l'entreprise nationale Pemex ne participera pas à ces premières enchères mais sans doute aux suivantes.

D'autres entreprises comme l'Italienne Eni ou la malaisienne Petronas Carigali participeront à travers des consortiums.

lth/se/ka/nas

EXXONMOBIL

CHEVRON

BHP BILLITON

ONGC - OIL & NATURAL GAS CORPORATION

LOUKOIL

TOTAL

ENI



(c) AFP

Commenter Le Mexique lance ses premières enchères pétrolières


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 25 juillet 2017 à 18:11

Le pétrole grimpe, soutenu par l'Arabie saoudite

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement mardi en fin d'échanges européens, dopés par les propos rassurants de l'Arabie saoudite lors de...

mardi 25 juillet 2017 à 15:33

Le pétrole, galvanisé par l'Arabie saoudite, ouvre en hausse…

New York: Les cours du pétrole étaient encore stimulés mardi à l'ouverture à New York par l'annonce d'une baisse des exportations de...

mardi 25 juillet 2017 à 12:30

Le pétrole poursuit sa hausse après la réunion de Saint-Péte…

Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse mardi en cours d'échanges européens au lendemain de la réunion de Saint-Pétersbourg des pays...

mardi 25 juillet 2017 à 10:28

TechnipFMC annonce une grosse erreur dans ses comptes, le ti…

Paris: Le groupe parapétrolier TechnipFMC chutait de plus de 8% mardi en Bourse, après avoir surévalué de 209,5 millions de dollars ses...

mardi 25 juillet 2017 à 05:26

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie après Saint-Pétersbour…

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper, mardi en Asie, galvanisés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses exportations et...

lundi 24 juillet 2017 à 21:27

Le pétrole, rassuré par l'Arabie saoudite, termine en hausse…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé lundi à New York, encouragés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses...

lundi 24 juillet 2017 à 18:15

Le pétrole remonte, l'Arabie saoudite rassure

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi en fin d'échanges européens après que l'Opep et de ses partenaires se sont rencontrés pour...

lundi 24 juillet 2017 à 16:18

Pétrole: les pays producteurs cherchent à accentuer leur bai…

Saint-Pétersbourg: Les principaux pays exportateurs de pétrole, réunis lundi, ont affiché leur volonté d'accentuer la réduction de leur offre en l'appliquant plus...

lundi 24 juillet 2017 à 16:09

France: les prix des carburants poursuivent leur hausse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite