Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit en hausse à New York, le marché mettant l'Iran de côté

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont monté mardi à New York, les investisseurs se montrant désireux de tourner la page après l'annonce d'un accord historique sur le nucléaire iranien, dont la perspective pesait de longue date sur le marché.
Le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en août, qui baisse nettement depuis le début du mois, a repris 84 cents à 53,04 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

L'actualité pétrolière de mardi se résumait presque entièrement à l'accord conclu à Vienne entre Téhéran et les grandes puissances sur le programme nucléaire iranien, afin de solder un dossier qui empoisonne les relations internationales depuis douze ans.

Je ne vois rien d'autre aujourd'hui, a reconnu Mike Lynch,de Strategic Energy & Economic Research. C'est ce qui occupe tous les cerveaux.

En effet, le marché pétrolier appréhendait depuis plusieurs semaines un tel accord, car, en ouvrant la voie à une levée des sanctions contre la République islamique, il laisse craindre une reprise de ses exportations d'or noir dans un marché mondial déjà trop approvisionné.

Pourtant, les cours, qui ont nettement baissé à l'annonce de l'accord, se sont vite repris pour finir dans le vert.

Cela peut sembler contre-intuitif, mais les gens étaient déjà passés à la vente dans la perspective de cet accord, a jugé M. Lynch. Etant donnée la nette baisse des prix la semaine dernière, il est très logique que, maintenant que cette annonce est faite, elle ne plombe plus les prix.

Les cours, qui étaient parvenus à se stabiliser autour de 60 dollars le baril à New York depuis la fin avril, ont en effet rechuté début juillet, perdant notamment plus de quatre dollars lors d'une seule séance.

Plusieurs analystes notent que le marché, en plus d'avoir anticipé l'accord lors des précédentes séances, accueille avec un certain soulagement le détail de ses termes, qui semblent écarter le risque immédiat d'un afflux de pétrole iranien.

Les investisseurs ont réalisé que l'accord ne deviendrait pas une réalité avant décembre, a expliqué Matt Smith, de ClipperData. Les sanctions devraient alors être levées, quand l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), qui dépend des Nations Unies, aura prouvé que l'Iran respecte ce qui a été décidé aujourd'hui.

A part l'Iran, le marché pétrolier digère un mauvais chiffre sur les ventes de détail aux Etats-Unis, de mauvaise augure pour la demande, l'annonce par le département de l'Energie d'une nette baisse de la production de pétrole (de schiste) le mois prochain aux Etats-Unis, a énuméré M. Smith.

Enfin, le marché tient son habituelle veille hebdomadaire sur l'état des réserves américaines, a rappelé Tim Evans, de Citi.

La fédération American Petroleum Institute publiera ses chiffres sur le sujet à 20H30 GMT, et, surtout, le gouvernement américain donnera ses chiffres officiels mercredi à 14H30 GMT.



(c) AFP

Commenter Le pétrole finit en hausse à New York, le marché mettant l'Iran de côté


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite