Menu
RSS
A+ A A-

La baisse du pétrole n'aura qu'un effet modéré sur la croissance mondiale

prix du petrole washingtonwashington: La baisse des prix du pétrole n'aura qu'un effet modéré sur la croissance mondiale, qui devrait se limiter à environ un demi-point de pourcentage en 2015-2016, a estimé le FMI dans un rapport publié mardi.
D'autres chocs devraient limiter cet effet positif, ajoute également le Fonds monétaire international, citant, entre autres, le ralentissement de la croissance dans les pays émergents et en développement, ainsi que les risques géopolitiques.

Le Fonds avait la semaine dernière abaissé ses prévisions de croissance mondiale à 3,3% en 2015 et les avait maintenues à 3,8% en 2016.

Le FMI souligne que la rapidité et l'ampleur de la baisse des prix du pétrole peut potentiellement créer des tensions financières qui réduiraient leur bénéfice d'ensemble, même si de tels effets ont jusqu'ici été contenus.

Du côté des points positifs, l'institution souligne que le recul des prix du brut à contribué à une baisse des prix de l'essence et de l'énergie domestique, notamment en Europe, cette baisse restant beaucoup plus modérée au Moyen-Orient et en Afrique sub-saharienne.

Parmi les causes de la baisse des prix du brut, qui ont chuté de moitié depuis un an, le FMI cite la hausse de la production hors de l'OPEP, notamment les hydrocarbures de schiste en Amérique du nord, mais aussi une production plus forte de certains pays du cartel, comme l'Irak, la Libye et l'Arabie saoudite, ainsi qu'une demande plus faible en Europe et en Asie.

Même si l'afflux de placements financiers dans le secteur du pétrole ces dernières années peut avoir contribué à la volatilité des prix, il est difficile de trouver des preuves claires que les éléments spéculatifs ou la financiarisation du secteur a conduit à la baisse des prix, souligne le FMI.

Il souligne que les perspectives d'évolution des prix du pétrole restent très incertaines mais que les éléments ayant conduit à la baisse devraient perdurer à moyen terme. Il rappelle que les marchés à terme envisagent actuellement un prix de 75 dollars le baril à l'horizon 2020 (environ 52 dollars actuellement) mais l'expérience récente, notamment la hausse du prix du Brent jusqu'à 65 dollars en avril, laisse entendre qu'il pourrait avoir beaucoup de volatilité entourant cette tendance à la hausse.



(c) AFP


Commenter La baisse du pétrole n'aura qu'un effet modéré sur la croissance mondiale


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite