Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole se replie à New York, dans un marché frileux

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont baissé lundi à New York, dans un marché qui tentait de s'orienter par rapport aux négociations sur l'Iran, à l'accord entre la Grèce et ses créanciers et à un rapport de l'Opep.
Le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en août, qui baisse nettement depuis le début du mois, a perdu 54 cents à 52,20 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août a cédé 88 cents à 57,85 dollars.

En baisse à l'ouverture, le marché pétrolier est un temps revenu dans le vert, avant de rechuter plus nettement lors des dernières minutes d'échanges à New York.

Le marché pétrolier est sur la défensive lundi, les investisseurs faisant le tri entre toutes les grosses informations parues depuis vendredi, a résumé Tim Evans de Citi.

Il notait notamment que le marché craint qu'un éventuel accord sur le nucléaire iranien conduise à accroître l'offre, même si cela ne serait pas immédiat.

Tous les ministres engagés dans les négociations sur le programme nucléaire de Téhéran ont jeté leurs forces dans la bataille lundi à Vienne pour tenter d'arracher un accord historique, mais leurs chances d'aboutir dans la soirée semblent faibles, a-t-on indiqué de source iranienne.

Autre gros titre international du week-end, l'accord sur la Grèce a manifestement soutenu le marché pétrolier, de même que la réaction positive des Bourses, a noté John Kilduff, d'Again Capital. Toutefois, on a aussi vu le dollar se renforcer de façon importante, et cela freine tout rebond de l'énergie et des matières premières.

Comme les échanges pétroliers sont libellés en monnaie américaine, la force du dollar les rend plus coûteux et donc moins attrayants pour les investisseurs.

Plus spécifiquement au marché pétrolier, les investisseurs ont aussi digéré les prévisions mensuelles de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) sur l'offre et la demande dans le monde.

Le rapport publié ce matin par l'Opep était assez mitigé, a résumé M. Kilduff. Il a soutenu le marché dans une certaine mesure, car les prévisions de demande ont été fortement relevées. Cependant, les chiffres annoncés en matière de production, qui sont particulièrement élevés pour l'Arabie saoudite, ont sapé cet optimisme.

En effet, l'Opep, qui avait maintenu en l'état début juin son plafond théorique de production, a certes révisé en hausse sa prévision de demande mondiale pour 2015 et annoncé une accélération l'an prochain, mais a aussi prévenu que cette avancée s'accompagnerait d'une progression de la production et ne changerait donc pas la situation de surabondance avant l'an prochain.

jdy/jld/pb

CITIGROUP



(c) AFP

Commenter Le pétrole se replie à New York, dans un marché frileux


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite