Menu
RSS
A+ A A-

Dollar et craintes de surabondance pèsent sur le pétrole à New York

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse lundi à New York, pâtissant à la fois de la perspective d'une offre mondiale toujours élevée, notamment dans l'éventualité d'un accord entre les grandes puissances et l'Iran, et d'un net renforcement du dollar.
Vers 13H10 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en août cédait 47 cents à 52,27 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

On continue à faire face à une situation mondiale, et non spécifique aux Etats-Unis, a jugé Carl Larry, de Frost & Sullivan, soulignant que le Brent, coté à Londres, baissait plus lourdement que le WTI, d'environ un dollar le baril.

On a la faiblesse de l'euro, on a l'offre excessive de pétrole de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), et on a la perspective de voir encore plus de brut venir de l'Iran, a-t-il énuméré.

Téhéran et les grandes puissances négocient d'arrache-pied lundi à Vienne pour finaliser un accord sur le nucléaire iranien dans la journée, et le président iranien, Hassan Rohani, doit s'exprimer à 17H30 GMT à la télévision publique sur le sujet.

Or, si l'on parvient à un accord, l'Iran pourrait envoyer du pétrole sur un marché où l'offre est déjà excessive, ont prévenu les experts de Commerzbank.

Par ailleurs, sur le plan de l'offre mondiale, le marché digère le rapport mensuel de l'Opep, qui a certes révisé en hausse sa prévision de demande mondiale pour 2015, mais a aussi prévenu que cette avancée s'accompagnerait d'une progression de la production et ne changerait donc pas la situation de surabondance avant l'an prochain.

La demande va augmenter à court terme, mais pour le moment, on dirait que d'ici la fin de l'année, elle va rester limitée alors que l'offre sera toujours élevée , a commenté M. Larry.

Comme il y faisait allusion précédemment, l'autre grand sujet international de lundi, la conclusion d'un accord européen sur la Grèce, n'a pas profité à l'euro, ce qui entraînait mécaniquement un renforcement du dollar.

Cela pèse sur les cours, car ils sont libellés en monnaie américaine, et la force du billet vert rend donc le marché pétrolier plus coûteux et moins intéressant pour les investisseurs.



(c) AFP


Commenter Dollar et craintes de surabondance pèsent sur le pétrole à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite