Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: Schlumberger va supprimer au moins 120 postes en France

prix du petrole ParisParis: Le groupe de services pétroliers franco-américain Schlumberger va supprimer au moins 120 postes en France, déclinaison de mesures annoncées depuis le début de l'année au niveau mondial, a-t-on appris mardi de source syndicale et auprès de la direction.
La société, qui développe des technologies destinées au forage de puits pétrolier ou à la construction de puits et plateformes, a annoncé en deux temps depuis janvier la suppression de 20.000 emplois dans le monde sur 115.000 salariés.

Le groupe, qui opère dans plus de 85 pays, n'avait pas donné à l'époque de répartition géographique pour ces coupes.

Pour la France, la direction a indiqué à l'AFP que les activités de production d'outils et de technologies sur les sites de Clamart (Hauts-de-Seine) et Abbeville (Somme) sont particulièrement touchées, précisant avoir un projet de licenciement et de plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) sur ces deux sites.

Ces projets pourraient concerner au total 120 personnes sur les deux sites compte tenu de quelques reclassements possibles, a précisé l'entreprise, qui emploie environ 2.000 personnes dans l'Hexagone.

Dans un communiqué, la fédération CFDT des Mines et de la Métallurgie recense de son côté 176 suppressions de postes dans les deux entités, avec 46 départs déjà effectués. Cela correspond dans les deux cas à 16,5% et 17% des effectifs.

Dans l'entité Etudes et Productions Schlumberger (EPS) de Clamart, le syndicat évoque 136 postes touchés, et affirme que 92 personnes risquent d'être licenciées, les autres ayant déjà quitté l'entreprise.

A Abbeville, 40 postes sont concernés (avec deux départs déjà effectués).

Selon Jean-Paul Morin, responsable du syndicat à Clamart, en pourcentage des effectifs, c'est exactement la déclinaison des annonces faites au niveau mondial. Il a dit à l'AFP s'attendre à ce que les autres entités du groupe comme Geoservices, STS ou SPS soient à terme aussi concernées.

La direction de Schlumberger fait valoir de son côté que les projets présentés aux partenaires sociaux et aux employés ont pour objectif de préserver au mieux les compétences de Clamart et d'Abbeville.

A cause de la forte chute du prix du pétrole qui a conduit les clients de Schlumberger à réduire de façon significative leurs investissements, l'entreprise doit adapter ses ressources à la baisse d'activité partout dans le monde, a expliqué la direction.

Ces annonces interviennent au lendemain de l'annonce par un autre groupe de service parapétrolier, Technip, de la suppression de 6.000 emplois dans le monde (sur 38.000) dans le cadre d'un plan de restructuration visant à réaliser 830 millions d'euros d'économies en 2016 et 2017.

chl/db/cab

SCHLUMBERGER

TECHNIP



(c) AFP


Commenter Pétrole: Schlumberger va supprimer au moins 120 postes en France


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite