Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit en forte baisse à New York après les stocks américains

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont fortement baissé mercredi à New York, le marché accusant le coup d'une hausse inattendue des réserves américaines de brut, dans un environnement économique déjà défavorable en Chine et en Europe.
Le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en août a perdu 2,51 dollars à 56,96 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), à son plus bas niveau depuis deux mois.

Les cours retombent ainsi sous les 57 dollars le baril, à un niveau auquel ils n'avaient plus évolué depuis la mi-avril. C'est à cette période qu'ils avaient commencé à se stabiliser après avoir baissé en début d'année à leur plus bas niveau depuis six ans, sous les 45 dollars le baril.

La hausse surprise des stocks américains de brut est négative pour les cours, a constaté Ole Hansen, analyste chez Saxo Bank.

Les cours, déjà en baisse de plus d'un dollar à l'ouverture, ont en effet accéléré leur recul après la publication par le département de l'Energie (DoE) des Etats-Unis de ses chiffres hebdomadaires sur l'état des réserves américaines.

Or, les stocks de pétrole brut ont progressé de façon inattendue la semaine dernière aux Etats-Unis, interrompant deux mois de baisse continue par une progression de près de 2,5 millions de barils, alors que les experts interrogés par l'agence Bloomberg s'attendaient à un repli de même ampleur.

Toutefois, malgré cette hausse des réserves de brut, principalement due à une progression des importations, les chiffres du gouvernement américain n'étaient dans l'ensemble pas si négatifs, a jugé James Williams de WTRG.

Même s'il est normal que la demande d'essence augmente à cette période de l'année, à cause des déplacements estivaux, elle s'est bien maintenue lors des quatre derniers mois, et est nettement plus solide que l'an dernier, a souligné M. Williams. La consommation est vraiment élevée.

En conséquence, c'est difficile d'expliquer cette baisse de plus de 2 dollars, et on va probablement rebondir demain, a-t-il annoncé. Quelle que soit la raison d'un si fort recul, ce n'est sûrement pas seulement une hausse des réserves de brut. Il y a beaucoup de facteurs négatifs, que ce soit le relatif optimisme sur un accord avec l'Iran et une levée des sanctions, la chute des Bourses chinoises (...) et le problème persistant de la Grèce en Europe.

Les Bourses chinoises, en chute depuis la mi-juin, ont encore perdu quelque 5% jeudi, tandis que la zone euro a exclu toute discussion sur un nouveau plan d'aide pour la Grèce avant de connaître le résultat du référendum prévu dimanche dans le pays.

jdy/vmt/jra

ARCANDOR



(c) AFP

Commenter Le pétrole finit en forte baisse à New York après les stocks américains


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite