Menu
RSS
A+ A A-

Nigeria: enquête officielle sur l'entreprise pétrolière nationale

prix du petrole abujaAbuja: Les gouverneurs de plusieurs États du Nigeria vont chercher à déterminer pourquoi des milliards de dollars de revenus pétroliers n'ont pas été reversés au gouvernement fédéral, dans le cadre d'une enquête plus vaste sur l'entreprise pétrolière nationale.
Une équipe de quatre personnes va demander des comptes à la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) sur des incohérences manifestes dans ses comptes, ainsi que sur le pillage présumé d'un compte sur lequel elle verse une part des revenus de ses ventes de brut, le Federation account.

Muhammadu Buhari, le nouveau président du Nigeria,premier producteur africain d'or noir, a congédié la semaine dernière le conseil d'administration de la NNPC, notoirement gangrenée par la corruption, et donné son assentiment pour l'enquête des gouverneurs.

Le gouverneur de l'État d'Edo (sud), Adams Oshiomhole, a déclaré lundi soir à des journalistes à Abuja que l'équipe enquêterait sur les comptes de la NNPC concernant les ventes de pétrole brut entre 2012 et mai 2015.

La NNPC affirme avoir gagné 8,1 milliers de milliards de nairas (40 milliards de dollars, 36 milliards d'euros), mais ce que la NNPC a reversé sur le compte fédéral (...) s'élève à 4,3 milliers de milliards de nairas, a-t-il dit.

Cela signifie que la NNPC a gardé et dépensé 3,8 milliers de milliards de nairas. (...) Cela vous montre ce qui manque actuellement, ce qui est mal géré et ce qui a été volé. Les chiffres sont énormes, selon lui.

Vainqueur de la présidentielle face à Goodluck Jonathan en mars, Muhammadu Buhari, au pouvoir entre 1983 et 1985 sous le régime militaire, a pris ses fonctions le 29 mai.

Il s'est engagé à combattre la corruption, en particulier dans le secteur pétrolier, dont l'Etat fédéral tire l'essentiel de ses recettes.

La chute des cours mondiaux du pétrole depuis mi-2014 a saigné l'économie nigériane, obligeant le gouvernement à mettre certains projets en attente ou parfois à y renoncer, et à réviser à la baisse le budget fédéral cette année.

De nombreux employés du secteur public n'ont pas été payés depuis des mois. La semaine dernière, M. Buhari a déclaré que l'administration de son prédécesseur avait laissé les caisses du Trésor public pratiquement vides.



(c) AFP

Commenter Nigeria: enquête officielle sur l'entreprise pétrolière nationale


Le pétrole au Nigéria


jeudi 12 octobre 2017

La justice nigériane saisit de nouvelles propriétés apparten…

Lagos: La justice nigériane a ordonné la saisie définitive de quatre propriétés appartenant à l'ex-ministre du Pétrole d'une valeur de 7 millions...

lundi 09 octobre 2017

Accusations de malversations: la compagnie pétrolière du Nig…

Abuja: La compagnie pétrolière d'Etat du Nigeria, premier producteur d'or noir en Afrique, a publié lundi un rapport détaillé pour se défendre...

vendredi 06 octobre 2017

Nigeria: nouveau scandale au sein de la compagnie pétrolière…

Lagos: Après avoir promis de mener "la guerre contre la corruption", le président nigérian Muhammadu Buhari est éclaboussé par un scandale visant...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole au Nigéria

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 17 octobre 2017 à 18:18

Le pétrole recule, la situation semble se stabiliser en Irak

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens alors que les marchés semblaient rassurés de voir les combattants kurdes...

mardi 17 octobre 2017 à 17:47

La crise entre Bagdad et les Kurdes rend le marché du pétrol…

Londres: Les tensions entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak menacent la production d'or noir, et pourraient mener à une...

mardi 17 octobre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à New York par les tensions au Moyen-Orient

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mardi à l'ouverture, soutenu par un regain de tensions...

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

mardi 17 octobre 2017 à 12:20

Le pétrole grimpe, la fièvre géopolitique reprend les marché…

Londres: Les prix du pétrole montaient à nouveau mardi en cours d'échanges européens, alors que les tensions au Kurdistan irakien et en...

mardi 17 octobre 2017 à 12:18

Bagdad reprend deux grands champs pétroliers aux Kurdes à Ki…

Bay hassan (irak): Les troupes irakiennes ont repris mardi les deux principaux champs pétroliers de la ville de Kirkouk après le retrait...

mardi 17 octobre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient mardi en ordre dispersé en Asie après avoir fortement augmenté lundi du fait des perturbations dans...

lundi 16 octobre 2017 à 21:03

Le pétrole porté par les tensions en Irak

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi après la prise de contrôle par les forces irakiennes du siège du...

lundi 16 octobre 2017 à 19:36

Glencore et le Qatar cèdent 14% de Rosneft pour 7,8 milliard…

Genève: Le consortium contrôlé par Glencore et le fonds souverain du Qatar ont annoncé lundi avoir conclu un accord pour céder pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite