Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York, affecté par l'international

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse lundi à New York, les investisseurs étant incités à la prudence en raison des inquiétudes sur la Grèce, de la chute des marchés chinois et des négociations sur l'Iran.
Vers 13H10 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en août perdait 1,05 dollar à 58,58 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le plus préoccupant, c'est ce qui se passe dans le reste du monde, par rapport aux Etats-Unis, a résumé Carl Larry, de Frost & Sullivan, jugeant notamment que ça ne sent pas très bon pour la Grèce.

Lundi, les inquiétudes sur l'avenir de la zone euro reprennent le dessus après l'échec ce week-end des négociations entre Athènes, qui a surpris en annonçant la tenue d'un référendum, et ses créanciers pour prolonger ses prêts, ouvrant la voie à une sortie de la Grèce de l'Union monétaire.

Bien sûr il y a la Grèce, à la veille de la date butoir de mardi pour éviter un défaut de paiement du pays, mais il y a aussi la chute des Bourses chinoises, qui poursuivent leur brutale correction après l'euphorie des derniers mois et en dépit de nouvelles annonces de la banque centrale au cours du week-end, a ajouté M. Larry.

Tous ces éléments tendent à la fois à réduire l'intérêt des investisseurs pour des actifs jugés plutôt risqués comme l'or noir, et à soutenir le dollar, considéré lui comme une valeur sûre. Cela rend les échanges pétroliers, libellés en monnaie américaine, plus coûteux et donc moins intéressants pour les investisseurs.

Certains observateurs estiment que le marché pétrolier est surtout sous la pression d'éléments plus spécifiques, en premier lieu les négociations sur le nucléaire iranien.

Les chefs de la diplomatie des grandes puissances et de l'Iran ont quitté Vienne (Autriche) dimanche soir, laissant leurs experts sur place et prévoyant de revenir au cours de la semaine pour prendre les décisions politiques finales sur un accord sur le nucléaire.

Un accord est proche, a estimé Ole Hansen, analyste chez Saxo Bank, pour qui une telle issue pourrait libérer près de 1 million de barils par jour (mbj) sur les marchés et faire baisser les cours du WTI, la référence du brut américaine, à 55 dollars le baril.



(c) AFP


Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York, affecté par l'international


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite