Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: la faiblesse des prix constitue une aubaine pour les transporteurs

prix du petrole genève (awp)Genève (awp): L'industrie du fret maritime profite actuellement de cours du brut remarquablement bas, pour lesquels les experts réunis jeudi à Genève pour le Marine Money Geneva Forum n'anticipent pas de rebond sensible à court et moyen terme.
Armateurs et propriétaires de navires bénéficient de frais opérationnels allégés par de moindre coûts des carburants.

"L'Agence internationale de l'énergie (AIE) table pour la fin de l'année sur une offre toujours excédentaire par rapport à la demande", illustre Rouben Indjikian, professeur en négoce de matières premières à la Webster University.


Le marché reste marqué d'une part par l'abandon l'an dernier par l'Arabie Saoudite de son rôle de garant des prix, sur fond de pertes de parts de marché. D'autre part, les Etats-Unis se sont octroyé la place de premier producteur de brut au monde, grâce à l'exploitation non-conventionnelle de leurs ressources. De nouveaux acteurs se profilent en outre comme de sérieux concurrents dans un avenir proche.


"Les investissements massifs au Canada laissent augurer de nouveaux flux importants, qui s'écouleront nécessairement sur le marché", indique Giacomo Luciani, professeur au Graduate Institut de Genève.


PROBLÈMES AU NIVEAU DE LA RÉGULATION


De nombreux obstacles entravent de plus la réduction de l'offre. "Rosneft par exemple a conclu de nombreux contrats prépayés en Chine et doit en conséquence extraire et exporter les volumes commandés afin d'honorer ses engagements", expose M. Luciani. S'il reste difficile d'évaluer l'évolution des prix à plus longue échéance, nombre d'acteurs ont tendance à accélérer à court terme leur distribution en période de prix faibles, afin de s'assurer des revenus constants.


D'autres enjeux de taille se profilent en revanche pour l'industrie du transport maritime des matières premières, prévient Stéphane Graber, secrétaire général de la Swiss Trading and Shipping Association (STSA). Sur le front des régulations notamment, les normes négociées ou adoptées en Europe comme en Suisse tendent à décourager les banques de s'engager dans un segment toujours pus exigeant. "Les autorités suisses se montrent toutefois très pragmatiques dans leur approche de la question", assure le lobbyiste.


Des pressions s'exercent par ailleurs, comme sur l'ensemble de la chaîne de production et de distribution des matières premières, pour une transparence accrue et un impact moindre sur l'environnement. Le nombre élevé de transporteurs exacerbe enfin la pression sur les marges.


Selon les derniers chiffres du STSA, plus d'un cinquième de l'ensemble des mouvements de matières premières sont gérés depuis la Suisse.


(c) AFP

Commenter Pétrole: la faiblesse des prix constitue une aubaine pour les transporteurs


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite