Menu
RSS
A+ A A-

Les géants du pétrole et de l'internet champions du lobbying à Bruxelles

prix du petrole bruxellesBruxelles: Les services de la Commission européenne les plus sollicités par les représentants d'intérêts sont ceux traitant des dossiers Climat et Energie, Emploi et Croissance et Economie numérique, révèle une étude publiée mercredi à Bruxelles, pointant les gros budgets lobbying des géants du secteur pétrolier et de l'internet.
Cette étude de l'organisation Transparency International (TI) se fonde sur l'analyse de 4.138 rendez-vous avec des lobbyistes ayant été déclarés entre décembre 2014 et juin 2015 par les Commissaires européens, les membres de leurs cabinets et les directeurs généraux de la Commission.

Elle met en évidence que 75% de ces lobby meetings concernent des représentants du secteur privé (entreprises, fédérations professionnelles et consultants).

Le dernier quart concerne la société civile: pour 18%, il s'agit de réunions avec des organisations non-gouvernementales (ONG), pour 4% avec des think tanks (centres de réflexion) et pour 2% avec des collectivités territoriales, est-il précisé.

Les cinq grands services de la Commission les plus sollicités par tous ces représentants d'intérêt, privé et public, soit près de 8.000 organisations enregistrées volontairement au registre ad hoc de l'UE, sont dans l'ordre: Climat et Energie (487 des 4.138 rendez-vous), Emploi et croissance (398), Economie Numérique (366), Marchés financiers (295) et Transport (274).

Et pour les trois premiers, les rendez-vous avec les représentants de la société civile sont encore plus minoritaires qu'ailleurs, entre 4% et 8% du total, souligne l'étude.

Treize multinationales dépensent au moins 2,5 millions d'euros par an pour leur lobbying auprès de l'UE, selon les chiffres de TI. Parmi elles deux françaises: EDF (11e avec 2,5 millions d'euros) et Total (13e, environ 2,5 aussi).

Les trois plus dépensières, ex-aequo avec 4,5 millions d'euros chacune, sont Microsoft et les deux géants pétroliers Shell et ExxonMobil, suivis de Deutsche Bank (près de 4 millions) et Dow Europe GmBH, filiale allemande du groupe américain Dow Chemical (3,75 M).

Google (6e avec 3,5 millions d'euros) et General Electric (7e avec 3,25 millions) sont les deux groupes du classement ayant obtenu les plus de rendez-vous dans les bureaux de la Commission, respectivement 29 et 26 en six mois.

La Commission Juncker, installée en novembre 2014, a rendu obligatoires à compter du 1er décembre 2014 les déclarations de rencontres avec des représentants d'intérêts.

Sollicités par l'AFP à propos de l'étude de TI, les services de M. Juncker ont rappelé mercredi ce souci de transparence. Citoyens et parties intéressées sont libres d'utiliser les chiffres publiés (par Bruxelles) dans leur propre intérêt légitime, ont-ils ajouté, mais nous ne nous livrons à aucun exercice de classement.


(c) AFP

Commenter Les géants du pétrole et de l'internet champions du lobbying à Bruxelles


La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

Eni conclut la cession à ExxonMobil de 25% d'un gisement au Mozambique

mercredi 13 décembre 2017

milan: Le géant italien Eni a annoncé jeudi avoir conclu la cession à la major américaine ExxonMobil d'une participation de 25% dans un gisement gazier au Mozambique, pour quelque 2,8 milliards de dollars.

La Compagnie pétrolière française Total

Le Liban donne son feu vert pour les premières explorations d'hydrocarbur…

jeudi 14 décembre 2017

Beyrouth: Le gouvernement libanais a approuvé jeudi une offre présentée par un consortium alliant le groupe pétrolier français Total, l'italien ENI et le russe Novatek, pour les premières explorations d'hydrocarbures au large du pays, en Méditerranée.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

La Compagnie pétrolière Shell

Amnesty dénonce l'implication de Shell dans des crimes au Nigeria

mardi 28 novembre 2017

lagos: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a une lourde responsabilité dans des exactions commises dans les années 1990 à l'encontre des populations du sud-est du Nigeria, immense zone d'extraction de l'or noir, a dénoncé mardi Amnesty International.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 17 décembre 2017 à 03:19

Pétrole: le vénézuelien PDVSA et le russe Rosneft signent un…

Caracas: Le groupe pétrolier d'état vénézuelien PDVSA a annoncé samedi avoir signé avec la firme russe Rosneft une série d'accords dans les...

vendredi 15 décembre 2017 à 21:04

Le pétrole termine en ordre dispersé après un indicateur amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londoniens ont terminé en ordre dispersé vendredi, après le recul du nombre hebdomadaire...

vendredi 15 décembre 2017 à 18:18

Le pétrole hésite, entre surproduction et perturbations en m…

Londres: Les cours du pétrole divergaient vendredi en fin d'échanges européens après une semaine volatile, alors que les baisses de production causées...

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite