Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse un peu à New York, avant les stocks américains

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole baissaient légèrement mercredi après l'ouverture à New York, le marché restant prudent avant les chiffres hebdomadaires sur les réserves américaines, et face aux négociations sur le nucléaire iranien, qui risquent de relancer les exportations du pays.
Vers 13H05 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en août, désormais contrat de référence, perdait 34 cents à 60,67 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Il ne se passe pas grand chose pour le WTI, et cela devrait devenir plus palpitant en cours de séance, a reconnu Bart Melek, de TD Securities. On attend les chiffres sur les réserves (américaines), et c'est à peu près tout.

Comme tous les mercredis, le département de l'Energie (DoE) des Etats-Unis publiera ses chiffres sur l'état de l'offre américaine lors de la semaine précédente, et les analystes, interrogés par l'agence Bloomberg News, prévoient une baisse de deux millions des réserves de brut pour la semaine achevée le 19 juin.

La fédération professionnelle American Petroleum Institute, qui publie ses propres estimations le mardi après la clôture, s'attend à un déclin plus important, de 3,2 millions de barils.

Une diminution des réserves américaines de brut est souvent bien accueillie dans un marché plombé par la surabondance d'offre mondiale, car cela témoigne de la bonne santé de la demande américaine.

Ceci dit, les acteurs du marché vont aussi se concentrer sur la tendance du marché des produits dérivés, car la solide demande d'essence, liée à la saison des déplacements estivaux, a provoqué une hausse disproportionnée des cours, ont noté les experts de Commerzbank.

Les experts interrogés par Bloomberg prévoient une stagnation des réserves d'essence la semaine dernière, ainsi qu'une hausse de 700.000 barils des produits distillés (diesel, fioul de chauffage, kérosène etc.). Exceptionnellement, l'API ne s'est pas prononcée sur le sujet.

Par ailleurs, ont noté les experts de Commerzbank, le marché est sur des charbons ardents, à cause des négociations avec l'Iran sur (son programme) nucléaire.

Le marathon diplomatique international pour un accord avec la République islamique, qui garantirait qu'elle ne se dote pas de l'arme nucléaire, est entré dans sa dernière ligne droite, avant l'expiration dimanche du délai pour la conclusion de ce texte, et le marché craint qu'un succès conduise à un afflux de pétrole iranien à l'international.

Néanmoins, les chances de parvenir à un accord semblent moins élevées, après l'annonce que le parlement iranien a voté une loi qui empêche les inspecteurs des Nations unies d'accéder à ses installations militaires et autres, ont nuancé les experts de Commerzbank.



(c) AFP


Commenter Le pétrole baisse un peu à New York, avant les stocks américains


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 16 octobre 2017 à 21:03

Le pétrole porté par les tensions en Irak

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi après la prise de contrôle par les forces irakiennes du siège du...

lundi 16 octobre 2017 à 19:36

Glencore et le Qatar cèdent 14% de Rosneft pour 7,8 milliard…

Genève: Le consortium contrôlé par Glencore et le fonds souverain du Qatar ont annoncé lundi avoir conclu un accord pour céder pour...

lundi 16 octobre 2017 à 18:31

Le pétrole monte, la production perturbée en Irak par les te…

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens alors que la production des deux principaux champs pétroliers de Kirkouk...

lundi 16 octobre 2017 à 18:07

France: les prix des carburants ont baissé la semaine derniè…

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont légèrement reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 16 octobre 2017 à 15:48

Le pétrole, porté par les tensions en Irak, ouvre en hausse …

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, porté par un regain de tensions...

lundi 16 octobre 2017 à 15:43

Kurdes: le pompage des deux principaux champs pétroliers de …

Bagdad: Le pompage dans les deux principaux champs pétroliers de Kirkouk, province où les troupes gouvernementales irakiennes ont lancé une opération aux...

lundi 16 octobre 2017 à 13:02

Ryad étudie plusieurs options pour l'introduction d'Aramco e…

Ryad: L'Arabie saoudite continue d'examiner plusieurs options pour l'introduction en Bourse d'Aramco, a déclaré samedi un porte-parole du géant pétrolier saoudien.

lundi 16 octobre 2017 à 12:51

Ordonnances: la CGT pétrole menace de grève à compter du 23 …

Paris: La CGT pétrole exige lundi "l'ouverture d'une négociation immédiate" avec le ministère du Travail, le patronat et les syndicats de la...

lundi 16 octobre 2017 à 12:36

Le pétrole monte, la tension croît au Kurdistan irakien

Londres: Les prix du pétrole étaient soutenus lundi en cours d'échanges européens par les craintes que les tensions en Irak entre le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite