Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York, pénalisé par le dollar

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole se repliaient mardi à l'ouverture à New York, pénalisés par le renforcement du dollar alors que les investisseurs voulaient rester prudents avant d'en savoir plus sur les stocks américains et les négociations sur le nucléaire iranien.
Vers 13H10 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en août, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, cédait 25 cents à 60,13 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Ce qui est le plus important je crois que c'est la force du dollar qui pèse sur marché, faute d'actualités sur le marché du pétrole, a commenté Carl Larry, chez Frost & Sullivan.

Le dollar s'affichait en nette hausse face à l'euro mardi matin, à 1,1170 dollar pour un euro, ce qui pénalise les acheteurs de brut munis d'autres devises.

En outre, le marché est poussé à la prudence car les gens ne sont pas sûrs de ce que vont faire les stocks américains mercredi, a ajouté M. Larry, en référence aux chiffres hebdomadaires du ministère de l'Energie.

La semaine dernière les stocks de brut aux Etats-Unis avaient affiché une baisse supérieure aux attentes, mais les réserves au terminal pétrolier de Cushing (Oklahoma, sud), qui servent de référence au pétrole échangé à New York, le WTI, étaient restées à peu près stables, montant de 100.000 barils à 58,1 millions. M. Larry table pour cette semaine pour un ralentissement de la baisse des stocks de brut, mais il escompte une accélération de la demande en essence.

Enfin l'approche de la fin des négociations entre les grandes puissances et l'Iran sur le programme nucléaire de Téhéran était une source supplémentaire d'inquiétude incitant à la prudence.

L'accord final auquel ils espèrent aboutir d'ici la fin du mois doit garantir le caractère pacifique du programme nucléaire iranien, en échange d'une levée des sanctions internationales qui affectent l'économie de ce pays.

Le fait que les négociations pour un accord final sur le nucléaire se terminent officiellement le 30 juin force les marchés à la prudence, estimaient les analystes de Commerzbank, même s'ils soulignaient qu'il demeurait beaucoup d'obstacles à dépasser.

L'Iran a fait savoir qu'il pourrait doubler ses exportations de pétrole dans les six mois suivant un accord, à plus de deux millions de barils par jour.

Dans un marché déjà plombé par la surabondance de l'offre, une augmentation des exportations iraniennes serait de nature à lester les cours.



(c) AFP


Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York, pénalisé par le dollar


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite