Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York, suspendu aux négociations sur la Grèce

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole se repliaient légèrement lundi à l'ouverture à New York, le marché étant suspendu à l'évolution des discussions entre la Grèce et ses créanciers pour éviter un défaut de paiement.
Vers 13H20 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juillet cédait 35 cents à 59,26 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après avoir évolué en hausse dans les échanges électroniques avant l'ouverture.

Les oscillations du marché du pétrole continuent à évoluer au gré du sentiment sur la Grèce, a commenté Matt Smith, chez Clipper data.

Il y a un peu d'optimisme sur tout le sujet de la dette grecque, nous voyons qu'il y a des projets pour éloigner le risque d'un défaut de paiement, et cela me laisse penser que les matières premières au sens large voient un petit signe que la demande pourrait commencer à progresser dans le monde, a déclaré pour sa part Bart Melek, chez TD Securities.

D'une façon générale, on considère toujours que le marché est tout à fait bien approvisionné, a précisé M. Melek, donc quoi que ce soit de négatif du côté de la demande pourrait faire baisser les cours, le cas échéant de façon considérable, mais tout ce qui ne serait-ce que modestement positif garde (le WTI) près du seuil de 60 dollars.

Les cours du pétrole jusqu'alors dans le vert sont passés dans le rouge lorsque les ministres des Finances de la zone euro se sont séparés après un peu plus de deux heures de réunion.

Ils ont douché les espoirs d'un accord dès lundi entre la Grèce et ses créanciers, mais l'Eurogroupe a tout de même annoncé après sa réunion que le travail technique allait se poursuivre dans la semaine pour parvenir à un accord entre Athènes et ses créanciers, UE et FMI.

Le président français François Hollande a espéré de son côté que les bases seraient posées lors du sommet prévu en soirée pour qu'un accord soit possible dans les prochains jours.

Par ailleurs, M. Smith a fait état des initiatives prises par les patrons de plusieurs groupes pétroliers américains, dont Harold Hamm (Continental Resources) et Ryan Lance (Conocophillips) pour demander lundi la levée de l'interdiction qui leur est faite d'exporter du pétrole américain.

Il n'y a pas de sujet plus pressant pour l'avenir de notre pays et du monde que de lever l'interdiction des exportations de pétrole américain, a fait valoir M. Hamm dans une tribune publiée par le Wall Street Journal.

chr/jld/nas

CONTINENTAL



(c) AFP


Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York, suspendu aux négociations sur la Grèce


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 octobre 2017 à 21:09

Le pétrole termine en baisse, les inquiétudes sur l'Irak s'a…

NYC/Cours de clôture: Le prix des barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en baisse jeudi, perdant...

jeudi 19 octobre 2017 à 18:13

Le pétrole recule malgré le risque géopolitique

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, le risque de perturbation de la production irakienne ne convainquant pas...

jeudi 19 octobre 2017 à 16:53

Rosneft devrait augmenter de 5% sa part dans le gisement égy…

Milan: Le géant semi-public russe des hydrocarbures Rosneft réfléchit à augmenter de 5% sa participation dans l'immense gisement gazier offshore égyptien de...

jeudi 19 octobre 2017 à 15:34

Le pétrole, lesté par les stocks américains, ouvre en baisse…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait jeudi à l'ouverture, lesté par la hausse des réserves...

jeudi 19 octobre 2017 à 13:41

Le marché du pétrole se rééquilibre plus vite que prévu (Ope…

Londres: Le secrétaire général de l'Opep, Mohammed Barkindo, s'est félicité jeudi à Londres du rééquilibrage du marché mondial du pétrole et a...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:47

Le pétrole baisse un peu dans un marché toujours hésitant

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, mais restaient cantonnés dans la fourchette étroite dans laquelle...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:39

Bagdad critique vivement l'accord entre le Kurdistan et Rosn…

bagdad: Le gouvernement irakien s'en est pris vivement jeudi, sans le nommer, à l'accord signé la veille par le géant semi-public russe...

jeudi 19 octobre 2017 à 09:09

Norvège: la production pétrolière recule en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a sensiblement reculé en septembre à cause de travaux...

jeudi 19 octobre 2017 à 05:37

Le pétrole en petite baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement jeudi en Asie dans un marché peu rasséréné par l'annonce d'un recul des stocks de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite