Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit en baisse à New York dans un pessimisme renouvelé sur l'offre

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont baissé vendredi à New York, dans un marché où des propos de l'Arabie saoudite, chef de file de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), ont relancé le pessimisme sur le niveau élevé de l'offre.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juillet a perdu 84 cents à 59,61 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les marchés pétroliers sont sur la défensive et continuent à sembler peu enclins à prendre des risques (...) face aux inquiétudes sur une offre toujours excessive, a résumé Tim Evans, de Citi.

Ali al-Nouaïmi, le ministre saoudien du Pétrole, a de nouveau attiré l'attention jeudi sur le fait que la surabondance pourrait durer, a-t-il mis en avant. Il s'est dit prêt à recourir aux 1,5 à 2 millions de barils par jour (bpj) de plus que le royaume peut encore produire, dès que la demande aura assez augmenté pour absorber ces barils supplémentaires.

Ryad est le principal acteur de l'Opep, qui a maintenu en l'état son plafond de production début juin à 30 millions de bpj, après avoir déjà largement contribué à faire chuter les cours au second semestre 2014 en s'abstenant de réduire son offre.

Par ailleurs, hors des actualités spécifiques à l'or noir, le marché était déprimé aujourd'hui en raison des préoccupations sur la saga des négociations sur la dette grecque, par crainte que l'on ne parvienne vraiment pas à un accord, a jugé Phil Flynn, de Price Futures Group.

Le gouvernement grec mise sur un accord avec ses créanciers au sommet européen de lundi mais les dirigeants européens appellent Athènes à préparer un compromis dès ce week-end pour éviter un défaut de paiement de plus en plus plausible pour la population, qui met ses économies à l'abri.

En revanche, ce qui semble avoir un peu aidé le marché, c'est que le nombre de puits américains en activité a baissé pour la 28e semaine de suite, ce qui pourrait laisser croire à une future baisse de la production, a noté M. Flynn. Après la publication de ce chiffre, les cours se sont un peu redressés.

Les cours, qui avaient en effet perdu plus de 1,5 dollar le baril en séance à New York, finissent quoi qu'il en soit la semaine à un niveau à peu près semblable à celui de vendredi dernier, un peu en-dessous des 60 dollars.

C'est autour de ce seuil que les prix se stabilisent depuis le début du printemps après avoir chuté en début d'année sous les 45 dollars, à leur plus bas niveau depuis six ans.



(c) AFP

Commenter Le pétrole finit en baisse à New York dans un pessimisme renouvelé sur l'offre


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite