Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en hausse à New York, avant les stocks américains

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse mercredi à New York, poursuivant leur tentative de rebond de la veille, dans un marché qui se montrait optimiste avant la publication des chiffres hebdomadaires sur les réserves américaines.
Vers 13H05 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juillet gagnait 1,14 dollar à 61,11 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après avoir déjà pris un demi-dollar la veille et mis ainsi fin à plusieurs séances de baisse.

Comme souvent les mercredis, le marché pétrolier américain attend surtout les chiffres hebdomadaires du gouvernement américain, publiés à 14H30 GMT par le Département de l'Energie (DoE), sur l'état des réserves et de la production aux Etats-Unis.

Pour le moment, dans ses propres estimations, la fédération Americain Petroleum Institute (API) a fait part d'un nouveau déclin des réserves de brut, et c'est franchement encourageant, a rapporté Mike Lynch de Strategic Energy & Economic Research.

L'API, qui publie ses chiffres le mardi après la clôture du marché, a annoncé que les réserves de brut avaient décliné de 2,9 millions de baril la semaine dernière, et que les stocks d'essence avaient baissé dans la même mesure.

Les gens attendent que les réserves de brut reviennent à des niveaux plus normaux aux Etats-Unis, et c'est ce qu'elles semblent faire, a expliqué M. Lynch.

Les chiffres de la fédération dépassent les estimations des experts interrogés par l'agence Bloomberg, qui s'attendent à une baisse des stocks de brut de 1,8 million de barils lors de la semaine achevée le 12 juin, à un déclin de 800.000 barils et à une progression de 950.000 barils des réserves de produits distillés.

Quoi qu'il en soit, le DoE devrait annoncer une baisse des stocks de brut pour la septième semaine consécutive, ont renchéri les experts de Commerzbank.

Néanmoins, ils prévenaient qu'il ne fallait pas seulement se concentrer sur le chiffre sur les réserves de brut, mais aussi sur le niveau de la production, qui se maintient de son côté à de hauts niveaux, au-dessus de 9,5 millions de barils par jour (bpj), et a même légèrement augmenté lors des dernières semaines.

La production de pétrole brut ne devrait pas avoir encore augmenté, ont estimé les experts de Commerzbank, tout en jugeant qu'une nouvelle hausse (...) pourrait laisser poindre de la déception et peser sur les cours.

Par ailleurs, les investisseurs surveilleront en fin de clôture l'issue de la réunion monétaire de la Réserve fédérale (Fed), car, même si elle ne va pas relever ses taux d'intérêt, actuellement presque nuls, on va faire très attentions à ses communiqués et à sa rhétorique pour y trouver de minuscules indices d'un changement de politique - auxquels les marchés réagiront excessivement, a ironisé Matt Smith, de ClipperData.

Les déclarations de la Fed pourraient notamment influer sur le dollar et rendre ainsi plus ou moins attirants les échanges pétroliers, libellés en monnaie américaine.



(c) AFP


Commenter Le pétrole ouvre en hausse à New York, avant les stocks américains


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite