Menu
RSS
A+ A A-

Léger rebond du pétrole à New York, en attendant des éléments sur l'offre

prix du petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont un peu monté mardi à New York, rebondissant légèrement après quelques séances de baisse, dans un marché qui attendait tranquillement de nouveaux chiffres sur l'offre américaine.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juillet a pris 45 cents à 59,97 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après avoir perdu quelque deux dollars lors des trois précédentes séances.

Signe que ce rebond ne témoignait pas d'un franc regain d'optimisme sur le marché mondial de l'or noir, le prix du baril Brent de la mer du Nord perdait lui une vingtaine de cents à Londres.

Je n'ai rien vu de très significatif, a reconnu Kyle Cooper. Le marché s'est probablement contenté d'attendre les chiffres de l'American Petroleum Institute (API), cet après-midi, et ceux du département américain de l'Energie (DoE), demain, sur l'état des réserves américaines de pétrole.

Le gouvernement américain publie en effet mercredi son rapport hebdomadaire sur l'état de l'offre américaine, et le marché s'attend à une baisse des stocks de brut, ce qui a contribué à soutenir les prix, selon Carl Larry, de Frost & Sullivan.

Les réserves de brut baissent depuis plusieurs semaines, mais certains observateurs restent sceptiques quant aux conclusions à en tirer car ils soulignent que la production américaine ne donne, elle, pas de signe de ralentissement malgré une baisse persistante du nombre de puits de forage.

Comme y faisait allusion M. Cooper, le marché se préparera aux chiffres du DoE en digérant les estimations sur le sujet de la fédération API, publiées mardi après la clôture.

Le niveau élevé de l'offre mondiale, qu'elle vienne des Etats-Unis, de la Russie ou de Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a largement contribué à faire chuter les cours à leur plus bas niveau depuis six ans, début 2015.

Pour l'heure, plus que les cours du pétrole brut, ce sont surtout ceux des produits dérivés, comme l'essence, qui ont monté mardi car la tempête tropicale Bill pourrait gêner les opérations des raffineries le long de la côte du Texas, comme l'a noté Tim Evans, de Citi.

Du moins, la tempête risque de perturber le calendrier des livraisons de pétrole brut de l'étranger, ainsi que l'exportation des produits, a-t-il ajouté.



(c) AFP


Commenter Léger rebond du pétrole à New York, en attendant des éléments sur l'offre


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite