Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole recule dans un marché déprimé par la surabondance de l'offre

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont baissé vendredi à New York, dans un marché toujours déprimé par la surabondance de l'offre et ne parvenant pas à se réjouir d'une nouvelle baisse du nombre de puits actifs aux Etats-Unis.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juillet a cédé 81 cents à 59,96 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), repassant en fin de séance sous le seuil des 60 dollars qu'il avait franchi à la hausse mardi.

Les données fondamentales du marché n'ont pas changé et elles poussent à la baisse, a souligné James Williams, chez WTRG Economic.

En particulier aux Etats-Unis, nous avons toujours 80 millions de barils de brut dont nous ne savons que faire, a-t-il dit, alors même que les stocks ont reculé bien plus que prévu la semaine dernière, ce qui avait permis aux cours de remonter en milieu de semaine.

Dans ce contexte de surabondance, le marché ne semble plus prêter grande attention au décompte hebdomadaire des puits de pétrole en activité aux Etats-Unis fourni par la société de service Baker Hughes. Il a révélé vendredi qu'il y en avait 7 de moins que la semaine dernière.

Toutefois, le fait que plus de 60% des puits actifs en octobre aient fermé depuis lors n'a pas empêché la production américaine de toucher un nouveau sommet durant la semaine achevée le 5 juin, selon les derniers chiffres du ministère de l'Energie (DoE) paru mercredi.

Depuis lors, entre un rapport de l'AIE, qui a rehaussé jeudi ses prévisions d'offre, et celui de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui avait montré la veille une hausse de la production ce mois-ci, les nouvelles sont sans relâche pour confirmer la surabondance globale du marché, a souligné John Kilduff, chez Again Capital.

Chez Citi, Tim Evans a noté en outre que le marché du pétrole était victime d'une attitude générale de réduction de l'exposition au risque adoptée par les investisseurs, liée selon lui aux incertitudes sur la crise de la dette grecque.

Et ni le nouveau reflux du dollar, qui aurait dû favoriser les achats puisque le brut se négocie en billets verts, ni les indications d'un bon niveau de la demande ne sont parvenus à contrer la tendance à la baisse.



(c) AFP

Commenter Le pétrole recule dans un marché déprimé par la surabondance de l'offre


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 24 juillet 2017 à 21:27

Le pétrole, rassuré par l'Arabie saoudite, termine en hausse…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé lundi à New York, encouragés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses...

lundi 24 juillet 2017 à 18:15

Le pétrole remonte, l'Arabie saoudite rassure

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi en fin d'échanges européens après que l'Opep et de ses partenaires se sont rencontrés pour...

lundi 24 juillet 2017 à 16:18

Pétrole: les pays producteurs cherchent à accentuer leur bai…

Saint-Pétersbourg: Les principaux pays exportateurs de pétrole, réunis lundi, ont affiché leur volonté d'accentuer la réduction de leur offre en l'appliquant plus...

lundi 24 juillet 2017 à 16:09

France: les prix des carburants poursuivent leur hausse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

lundi 24 juillet 2017 à 15:28

Le pétrole ouvre en hausse à New York après une promesse de …

New York: Les cours du pétrole progressaient à l'ouverture à New York lundi, l'Arabie saoudite ayant assuré vouloir limiter ses exportations à...

lundi 24 juillet 2017 à 14:36

Pétrole: l'Arabie saoudite accentue sa réduction de l'offre

Saint-Pétersbourg: L'Arabie saoudite a promis lundi d'accentuer ses efforts de réduction de l'offre de pétrole et pressé les autres pays exportateurs, réunis...

lundi 24 juillet 2017 à 12:58

Le pétrole remonte, l'Arabie Saoudite limite ses exportation…

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement lundi en cours d'échanges européens, l'Arabie saoudite ayant déclaré vouloir limiter ses exportations après la...

lundi 24 juillet 2017 à 05:56

Le pétrole en légère hausse en Asie

Singapour: Les cours du brut étaient orientés en légère hausse lundi, avant la réunion ministérielle de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

lundi 24 juillet 2017 à 05:07

Pétrole: croissance économique ralentie au Moyen-Orient

Dubaï: La croissance économique au Moyen-Orient et en Afrique du nord est en passe de connaître un ralentissement considérable cette année alors...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite