Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole perd du terrain, plombé par le surplus d'offre

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole baissaient vendredi en fin d'échanges européens, les craintes sur la surabondance d'offre sur les marchés reprenant le dessus après la publication du rapport de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) publié la veille.
Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet valait 64,35 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 76 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 78 cents à 59,99 dollars.

Les cours poursuivaient leur baisse vendredi sur fond d'inquiétudes sur la surabondance de pétrole qui devrait continuer de plomber les marchés dans la deuxième moitié de l'année.

Même si les réserves américaines baissent régulièrement il est clair que la production de pétrole au Moyen-Orient augmente (...). Le rapport de l'AIE a montré que même si la demande de pétrole augmente, l'offre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) est maintenant à son plus haut niveau depuis 2012, expliquait Jameel Ahmad, analyste chez FXTM.

En l'absence de tout engagement de l'Arabie saoudite de baisser sa production, les cours du Brent se sont installés dans une nouvelle fourchette de prix dont la limite supérieure semble être autour des 65 dollars le baril, notait Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

Lors de sa dernière réunion, l'Opep a décidé de conserver une nouvelle fois son plafond de production inchangé à 30 millions de barils par jour (mb/j), l'Arabie saoudite ayant refusé de porter seule le fardeau d'une baisse de sa production alors que d'autres membres du cartel et les pays hors-Opep ne sont pas près à réaliser des efforts dans ce sens.

Ainsi, les prix du pétrole n'ont pas réussi à capitaliser sur le fait que l'AIE a révisé ses prévisions sur la demande significativement à la hausse, notaient les analystes de Commerzbank.

La demande de pétrole dans le monde devrait croître de 1,4 mbj en 2015 - contre 1,1 mbj estimés le mois dernier - à 94 mbj, portée par la reprise économique mondiale, la baisse des prix du pétrole et un hiver plus froid que l'an dernier, selon l'agence.

C'est presque le double par rapport à 2014, soulignait-on chez Commerzbank.

Par ailleurs, une hausse du dollar face à ses principales contreparties continuait de lester les prix des matières premières. Un dollar fort rend moins attrayants les achats de pétrole libellés dans la monnaie américaine, car plus onéreux, pour les investisseurs munis d'autres devises.

Un dollar fort pèse sur le moral du marché, ce qui ajoute de la pression sur les cours du pétrole, estimait Myrto Sokou, analyste chez Sucden.



(c) AFP


Commenter Le pétrole perd du terrain, plombé par le surplus d'offre


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 28 juillet 2017 à 12:26

Le pétrole monte grâce à un dollar faible

Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse vendredi en cours d'échanges européens, soutenus par le dollar et par l'Opep, avant des...

jeudi 27 juillet 2017 à 20:55

Le pétrole encore soutenu par la baisse des stocks américain…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York a terminé en légère hausse jeudi, la récente baisse des réserves de produits...

jeudi 27 juillet 2017 à 18:11

Le pétrole soutenu par l'Arabie saoudite et la baisse des st…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse jeudi en fin d'échanges européens, les prix restant soutenus par les nouveaux efforts de...

jeudi 27 juillet 2017 à 15:44

Le pétrole, affecté par des prises de bénéfices, ouvre en ba…

New York: Les prix du pétrole reculaient légèrement à l'ouverture jeudi à New York, les investisseurs engrangeant quelques profits après un rebond...

jeudi 27 juillet 2017 à 13:19

Statoil dégage de larges bénéfices au 2T grâce aux cours du …

Oslo: Le géant pétrolier norvégien Statoil a présenté jeudi des résultats trimestriels meilleurs que prévu grâce à la remontée du prix des...

jeudi 27 juillet 2017 à 12:26

Le pétrole profite de la baisse des stocks américains et du …

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens après avoir atteint un nouveau plus haut en près de...

jeudi 27 juillet 2017 à 09:21

Royal Dutch Shell profite de la meilleure forme des cours du…

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a publié jeudi un bénéfice net en hausse de 31,5% au deuxième trimestre, profitant du...

jeudi 27 juillet 2017 à 08:51

TechnipFMC triple son bénéfice net au 2e trimestre

Paris: Le groupe franco-américain de services pétroliers TechnipFMC a annoncé jeudi un triplement de son bénéfice net au deuxième trimestre grâce à...

jeudi 27 juillet 2017 à 08:19

Total continue à profiter de la remontée des cours du pétrol…

Paris: Total a continué à bénéficier du redressement des cours du pétrole au deuxième trimestre et publié des résultats meilleurs que prévu...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite