Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse encore à New York, à la veille d'une décision de l'Opep

prix du petrole New YorkNew York: Pour la seconde séance de suite, les cours du pétrole ont nettement baissé jeudi à New York, le marché se montrant de plus en plus pessimiste à la veille d'une décision de l'Opep sur son niveau de production.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juillet a cédé 1,64 dollar à 58,00 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après avoir déjà perdu plus de 1,5 dollar la veille.

Les marchés pétroliers se concentrent de plus en plus sur l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à la veille de son sommet (à Vienne), dans la crainte d'un probable maintien de ses quotas (de production), qui ne ferait rien pour améliorer l'actuelle surabondance sur le marché mondial, a résumé Tim Evans, de Citi.

Le niveau élevé de l'offre a largement contribué à faire chuter de moitié les prix au second semestre de l'an dernier, même s'ils ont un peu rebondi depuis le début du printemps, et l'Opep y a largement contribué en maintenant à l'automne son plafond de production à 30 millions de baril par jour.

C'est dur de faire des prévisions sur ce sommet, sauf sur le fait qu'ils ne vont pas réduire leurs quotas, a renchéri James Williams de WTRG Economics. Ca, c'est facile. Le reste, c'est moins sûr.

Il y a toujours un petit risque qu'ils relèvent leur plafond, et s'ils font cela, cela pourrait plomber le marché du brut, a-t-il ajouté. Le plus probable, c'est qu'ils n'y changent rien, mais que les Saoudiens et d'autres pays du Golfe laissent entendre que si quelqu'un veut plus de pétrole, ils lui en donneront.

Signe que le cartel, dont Ryad est le chef de file, doit jouer les équilibristes, plusieurs ministres se sont prononcés à Vienne pour un prix du pétrole raisonnable et donc plus haut, sans pour autant laisser croire à un changement de stratégie sur la production.

Interrogé sur un niveau acceptable de prix pour l'Opep, le ministre koweïtien du pétrole, Ali Saleh Al-Omair a ainsi jugé que son pays aurait besoin d'un baril à 77 dollars pour maintenir son équilibre budgétaire.



(c) AFP

Commenter Le pétrole baisse encore à New York, à la veille d'une décision de l'Opep


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:47

"Force majeure" autour de l'oléoduc Forties en mer…

Londres: Le groupe pétrochimique Ineos a déclaré l'état de "force majeure" après l'arrêt pour cause de fêlure du principal olédoduc pétrolier de...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:12

Le Liban donne son feu vert pour les premières explorations …

Beyrouth: Le gouvernement libanais a approuvé jeudi une offre présentée par un consortium alliant le groupe pétrolier français Total, l'italien ENI et...

jeudi 14 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole, plombé par l'offre américaine, ouvre en baisse à…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture jeudi, plombé par la progression constante de la production américaine de brut...

jeudi 14 décembre 2017 à 12:41

Le pétrole hésite, les prévisions de l'AIE et de l'Opep dive…

Londres: Les prix du pétrole oscillaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché qui peine à digérer les rapports mensuels...

jeudi 14 décembre 2017 à 10:27

Pétrole: le rééquilibrage du marché menacé par la production…

Paris: Avec la progression de la production américaine, le rééquilibrage du marché pétrolier ne sera pas évident en 2018 et la première...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite