Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York, l'excès d'offre inquiète toujours

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse jeudi à New York, dans la foulée de leur fort déclin de la veille, le marché continuant de s'inquiéter d'une offre jugée excessive aux Etats-Unis et dans l'Opep, réunie à Vienne.
Vers 13H10 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juillet cédait 78 cents à 58,86 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après avoir perdu la veille plus de 1,5 dollar.

Ce qui est intéressant, c'est que les cours sont déprimés malgré un affaiblissement du dollar, généralement favorable au marché pétrolier, a souligné John Kilduff, d'Again Capital. Je pense que le marché est beaucoup plus faible que ce que laisse penser l'évolution des prix.

Les investisseurs continuaient à digérer les chiffres hebdomadaires du gouvernement américain, publiés la veille, sur l'état des réserves de pétrole, qui ont moins baissé que prévu la semaine dernière, avec un déclin d'un peu moins de deux millions de barils de brut.

Les chiffres d'hier étaient mitigés, a jugé M. Kilduff. Parmi les facteurs négatifs, la production a accéléré, malgré une baisse honnête du nombre de puits de forage (en activité) la semaine dernière, et cela rend beaucoup de gens perplexes.

La surabondance de l'offre, qui a largement contribué à faire chuter les prix de moitié au second semestre de l'an dernier, inquiète à la fois au niveau des Etats-Unis et de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), dont les principaux acteurs sont réunis à Vienne à la veille d'une réunion semestrielle.

La plupart des analystes s'attendent à ce que le cartel maintienne son plafond de production ou même le relève. Officiellement fixé à 30 millions de barils par jour (mbj), il est dépassé depuis plusieurs mois sous l'impulsion de l'Arabie saoudite qui cherche à profiter des prix bas pour consolider ses parts de marché.

La majorité des membres de l'Opep ne veut pas baisser sa production du fait des déficits budgétaires que causent les prix bas du pétrole, a noté Bjarne Schieldrop, analyste chez SEB Markets.

A ce titre, le Koweït a reconnu jeudi à Vienne qu'il se contentait de survivre mais que son budget deviendrait déficitaire si le cours du baril ne montait pas à 77 dollars.



(c) AFP


Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York, l'excès d'offre inquiète toujours


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite