Menu
RSS
A+ A A-

Opep: L'Iran table sur un million de barils supplémentaires par jour si les sanctions sont levées

prix du petrole vienneVienne: Si les sanctions internationales contre l'Iran sont levées, le pays pourrait produire un million de barils de pétrole par jour supplémentaires dans les six mois qui suivent, selon le ministre du Pétrole iranien, une perspective qui pourrait de nouveau lester les cours.
Nous pensons que (dans le cadre d'une levée des sanctions) nous pourrons produire un demi million de barils par jour (mbj) supplémentaires dans le mois qui suit, puis un million de barils par jour dans les six à sept mois, a détaillé Bijan Namdar Zangeneh, ministre du Pétrole iranien lors du séminaire de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) ce mercredi.

L'Iran et le groupe 5+1 (Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne) tentent depuis plus de 20 mois de conclure un accord qui garantirait le caractère uniquement pacifique du programme nucléaire du pays et lèverait en contrepartie les sanctions internationales.

Et pour le ministre, il serait normal que l'offre du pays revienne à ses niveaux d'avant les sanctions qui ont forcé l'Iran à diminuer sa production et ses exportations.

L'Iran a produit 2,88 mbj en avril, selon l'Agence internationale de l'Energie (AIE).

Par ailleurs, depuis la mise en place des sanctions, les exportations pétrolières du pays ont chuté de près de moitié, à environ 1,3 mbj.

Une levée totale pourrait intervenir en décembre si un accord global sur le dossier nucléaire était conclu fin juin avec les grandes puissances, a estimé l'Iran à la fin du mois dernier.

Le secrétaire d'État américain, John Kerry, a mentionné en avril que cela pourrait prendre entre six mois et un an après l'obtention de l'accord.

Une perspective qui pourrait toutefois peser sur les cours, déjà lestés par un surplus mondial d'or noir, même si Bijan Namdar Zangeneh estime que le retour de l'offre iranienne ne devrait pas affecter les marchés et que l'Opep la prendra (alors) en considération.

Les ministres du cartel se réunissent vendredi pour discuter de leur plafond collectif de production, figé depuis plus de trois ans à 30 millions de barils par jour, soit près du tiers du pétrole brut extrait quotidiennement dans le monde.

La majorité des analystes parient sur une reconduction du quota de production du cartel, comme lors de la dernière réunion en novembre.

L'Opep avait alors laissé son objectif de production inchangé afin de modérer la croissance de la production des pays hors-Opep et de stimuler la demande.

Les cours du pétrole ont perdu près de la moitié de leur valeur depuis leur pic en juin 2014, lorsque le baril de Brent s'échangeait autour de 115 dollars et le baril de WTI à presque 108 dollars.

L'Opep a besoin d'un prix du pétrole équitable, un prix qui ne serait pas nocif pour l'économie mondiale, qui permettrait aux investissements de continuer et à la production des pays membres d'augmenter, a précisé le ministre iranien.



(c) AFP

Commenter Opep: L'Iran table sur un million de barils supplémentaires par jour si les sanctions sont levées


Le pétrole en Iran


mardi 11 juillet 2017

Hydrocarbures: l'Iran espère signer 10 contrats dans les pro…

Istanbul: Dans la foulée du contrat conclu avec un consortium international mené par le français Total, l'Iran espère signer "environ dix contrats...

dimanche 02 juillet 2017

Total, premier pétrolier occidental de retour en Iran avec u…

Téhéran: Le groupe pétrolier français Total, à la tête d'un consortium international, va signer lundi à Téhéran un accord de 4,8 milliards...

lundi 13 mars 2017

Pétrole: Hyundai signe un accord de 3 mds EUR dans un projet…

Séoul: Le groupe sud-coréen Hyundai Engineering a signé un accord portant sur un montant de trois milliards d'euros pour investir dans un...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

mercredi 16 août 2017 à 15:46

Pétrochimie: Shell sort d'une coentreprise saoudienne pour 8…

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi avoir bouclé la vente des 50% qu'il possédait dans la coentreprise de...

mercredi 16 août 2017 à 12:17

Le pétrole monte, les réserves américaines auraient reculé

Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi en cours d'échanges européens alors que les stocks américains de brut auraient diminué...

mercredi 16 août 2017 à 07:05

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie après des estimations favorables sur l'état des stocks américains mais les inquiétudes persistantes...

mardi 15 août 2017 à 21:27

Le pétrole stagne, attentisme avant les stocks aux USA

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre mardi, les investisseurs se montrant prudents avant la publication des...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite