Menu
RSS
A+ A A-

La Croatie accorde trois permis d'exploration du gaz et du pétrole

prix-du-petrole zagrebZagreb: Le gouvernement croate a accordé mercredi trois permis d'explorer les réserves de gaz et de pétrole dans l'est du pays, dans l'espoir d'attirer des investissements nécessaires au redressement de son économie qui stagne depuis 2008.
La compagnie pétrolière nationale INA, propriété conjointe de l'État croate et du géant pétrolier hongrois MOL, et les compagnies nigériane Oando Pic et Vermilion Zagreb Exploration, une branche locale du canadien Vermilion Energy, ont obtenu l'autorisation d'explorer dans six blocs d'exploration d'une surface de 2.100 à 2.600 km2, a indiqué le gouvernement sur son site internet.

INA et Oando Pic ont obtenu un bloc chacun et Vermillion Zagreb Exploration les quatre autres. Tous les sites, d'une superficie de 2.600 km2, se trouvent dans les bassins des rivières Drava et Sava, deux affluents du Danube, dans l'est du pays.Dans les années 1970, à l'époque où la Croatie faisait partie de l'ex-Yougoslavie, cette région avait été une des principales zones d'exploitation du pétrole et du gaz.

Début juillet dernier, le gouvernement avait accordé à trois groupes -- le consortium Marathon Oil, basé à Houston, l'Autrichien OMV et INA associée à aux Italiens ENI et Medoilgas -- des permis d'explorer le pétrole et la gaz dans les eaux territoriales croates en mer Adriatique. Cette décision a rencontré l'opposition des ONG chargées de la protection de l'environnement dans ce pays orienté vers le tourisme.

L'économie croate n'a pas crû depuis 2008. Entre 2009 et 2013, le PIB croate a reculé en moyenne de 2,5% par an.

Le pays qui a adhéré en 2013 à l'Union européenne produit 60% de ses besoins en gaz naturel et importe le reste de la Russie. Quant au pétrole, la Croatie importe 80% de ses besoins et en produit environ 500.000 tonnes par an.

ljv-mat/pb

VERMILION ENERGY

MARATHON OIL

ENI

OMV AG



(c) AFP

Commenter La Croatie accorde trois permis d'exploration du gaz et du pétrole


Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite