Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole monte, porté par des commentaires positifs sur la demande

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole montaient mardi en fin d'échanges européens, soutenus par un accès de faiblesse du dollar et par des propos encourageants sur la demande mondiale d'or noir tenus la veille par le ministre saoudien du Pétrole Ali al-Nouaïmi.
Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet valait 65,48 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 60 cents par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance gagnait 85 cents à 61,05 dollars.

Un accès de faiblesse du dollar, notamment face à l'euro et la livre britannique, soutenait les cours du brut mardi car il rendait les achats d'or noir, libellés dans la monnaie américaine, plus attractifs car moins onéreux pour les investisseurs munis d'autres devises.

Un dollar affaibli soutient les cours comme les commentaires faits par le ministre saoudien du Pétrole Ali al-Nouaïmi avant la réunion de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) vendredi car il a fait montre d'optimisme sur l'évolution de la demande, relevaient les analystes de Commerzbank.

S'exprimant devant des journalistes à son arrivée à Vienne où l'Opep tiendra vendredi sa réunion ministérielle, M. Nouaïmi a affirmé que la stratégie du cartel de ne pas réduire sa production fonctionne.

La demande augmente. L'offre ralentit. C'est un fait. Le marché se stabilise, a déclaré le ministre du Pétrole du chef de file des pays exportateurs d'or noir.

Ainsi, M. Nouaïmi s'attend à un rétrécissement du marché au cours du la deuxième moitié de l'année, relevait-on chez Commerzbank.

Lors de leur réunion vendredi à Vienne, les douze pays membres de l'Opep, qui produisent environ 30% du pétrole mondial, devraient, selon la plupart des analystes, laisser inchangé leur plafond de production fixé officiellement à 30 millions de barils par jour (mbj).

Ce maintien du plafond de production devrait intervenir malgré les appels de plusieurs pays de l'Opep en faveur d'une baisse de la production pour favoriser une réduction de l'offre et une hausse des cours du pétrole qui restent, malgré leur remontée de ces derniers mois, à un niveau inférieur de près de moitié à leur niveau de juin 2014.

La hausse des cours (mardi) est due à des attentes de réduction de l'offre et de hausse de la production alors que le tableau actuel du marché est celui d'une surabondance considérable de l'offre, ainsi les cours risquent de connaître une correction baissière à court terme, prévenaient les experts de Commerzbank.

Pour le moment, le marché semble se contenter d'ignorer les fondamentaux de l'offre (abondante), mais cela risque d'être une autre histoire après la réunion quand le marché se rendra compte que les paroles de l'Opep ne sont pas cohérentes avec la situation réelle de l'offre et de la demande, abondait Chris Beauchamp, analyste chez IG.



(c) AFP


Commenter Le pétrole monte, porté par des commentaires positifs sur la demande


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 17 janvier 2018 à 18:44

"Pétrole contre nourriture": la condamnation de To…

Paris: Sanction d'une "corruption" ou un "jugement moral"? La Cour de cassation a examiné mercredi le recours du pétrolier Total, condamné en...

mercredi 17 janvier 2018 à 18:09

Le pétrole se reprend dans un marché hésitant face à la prod…

Londres: Les cours du pétrole remontaient mercredi en fin d'échanges européens dans un marché proche de ses récents sommets mais qui peine...

mercredi 17 janvier 2018 à 15:31

Le pétrole ouvre en baisse à New York, la production augment…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait légèrement à l'ouverture mercredi, dans un marché hésitant sur la direction à suivre après...

mercredi 17 janvier 2018 à 12:24

Le pétrole recule, le spectre de la production américaine re…

Londres: Les prix du pétrole reculaient encore mercredi en cours d'échanges européens alors que les marchés s'inquiètent de voir la production américaine...

mercredi 17 janvier 2018 à 05:38

Le pétrole continue de baisser en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient mercredi en Asie, les marchés s'inquiétant d'une augmentation de la production américaine de pétrole de schiste...

mardi 16 janvier 2018 à 20:59

Le pétrole fait une pause après une rapide envolée

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole new-yorkais et londonien ont terminé en baisse mardi après avoir atteint leur plus haut niveau...

mardi 16 janvier 2018 à 18:46

L'Algérien Sonatrach va raffiner une partie de son brut à l…

in amenas (algérie): Le groupe pétrolier national algérien Sonatrach a signé un accord avec le géant suisse du négoce pétrolier Vitol, afin...

mardi 16 janvier 2018 à 18:05

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens après avoir atteint de nouveaux sommets la veille, entraînant des prises...

mardi 16 janvier 2018 à 17:45

Production pétrolière 2017 record pour le brésilien Petrobra…

Rio de janeiro: Le groupe pétrolier d'Etat brésilien Petrobras a annoncé mardi avoir battu en 2017 son record de production pour la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite