Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rebondit à 60,30 dollars grâce à une nouvelle réduction du nombre de puits

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont fini la séance sur une hausse de plus de 4,5% vendredi à New York, le marché saluant l'inattendu et fort déclin du nombre de puits en activité aux Etats-Unis.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juillet a bondi de 2,62 dollars à 60,30 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), réussissant ainsi à se hisser au-dessus du cours de clôture de la semaine dernière.

On s'inquiétait qu'on puisse voir une augmentation du nombre de puits en activité, et en fait il y en a 13 de moins, ce qui représente la réduction la plus nette depuis plusieurs semaines, a souligné Bob Yawger, chez Mizuho Securities.

La semaine dernière la société de services pétroliers Baker Hughes avait annoncé qu'il y avait eu seulement un puits de moins en activité que la semaine précédente, et depuis lors plusieurs analystes ont spéculé sur la fin de ce mouvement de fermeture, où ils voient le signe précurseur d'une baisse de la production de pétrole aux Etats-Unis qui viendrait soulager un peu l'excès d'offre.

Parmi les autres facteurs de hausse ayant poussé les cours à la hausse vendredi, M. Yawger a cité le reflux du dollar, le niveau du billet vert étant très corrélé avec le prix des matières premières dont il sert de monnaie d'échange.

Et puis les investisseurs ont également trouvé depuis jeudi des raisons de se réjouir dans le fort déclin des stocks de brut et d'essence aux Etats-Unis, en dépit d'une progression de la production. D'autant que, comme l'a noté M. Yawger, les raffineries tournent à 93,6% de leurs capacités, ce qui signifie qu'elles vont encore plus tirer sur les réserves de brut.

Enfin, sur la scène géopolitique, les investisseurs ont prêté attention à l'annonce d'un deuxième attentat en deux semaine visant une mosquée chiite en Arabie Saoudite.

Tout trouble visant cet acteur majeur du marché pétrolier est en effet suivi de près par le marché qui peut y trouver des raisons de s'inquiéter pour les approvisionnements.

chr/jld/zl

MIZUHO FINANCIAL GROUP

BAKER HUGHES



(c) AFP


Commenter Le pétrole rebondit à 60,30 dollars grâce à une nouvelle réduction du nombre de puits


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 19 septembre 2017 à 20:55

Le pétrole se heurte encore au seuil des 50 dollars avant le…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a de nouveau buté mardi sur la barre des 50 dollars...

mardi 19 septembre 2017 à 18:08

Le pétrole baisse un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole repartaient en petite baisse mardi en fin d'échanges européens, mais continuaient de n'osciller que faiblement autour de...

mardi 19 septembre 2017 à 15:43

Libye: blocage d'un oléoduc qui achemine du carburant à Trip…

Tripoli: Un groupe armé a fermé lundi un oléoduc qui approvisionne en essence la capitale libyenne, causant une pénurie de carburant et...

mardi 19 septembre 2017 à 15:37

Le pétrole ouvre en hausse à New York, au-dessus de 50 dolla…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York progressait légèrement à l'ouverture mardi, juste au-dessus du seuil des...

mardi 19 septembre 2017 à 12:42

Le pétrole monte un peu dans un marché sans élan

Londres: Les prix du pétrole montait un peu mardi en cours d'échanges européens, mais le marché restait dans l'ensemble sans grande direction...

mardi 19 septembre 2017 à 06:53

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient dans des marges étroites mardi en Asie dans l'attente du rapport sur le niveau des stocks...

lundi 18 septembre 2017 à 21:02

Le pétrole bute à nouveau à New York sur la barre des 50 dol…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole coté à New York a terminé en légère hausse lundi, butant sur le seuil symbolique...

lundi 18 septembre 2017 à 18:13

Le pétrole baisse un peu après la hausse de la semaine derni…

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu lundi en fin d'échanges européens, souffrant de quelques prises de bénéfices après les sommets...

lundi 18 septembre 2017 à 15:34

Le pétrole new-yorkais, nerveux face au seuil des 50 dollars…

New York: Le prix du baril pétrole coté à New York a débuté la séance en légère baisse lundi, les investisseurs faisant...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite