Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit en petite hausse à New York après la baisse des stocks

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont fini la séance en petite hausse jeudi à New York, rassérénés en fin de séance par un recul plus prononcé qu'attendu des stocks de brut aux Etats-Unis.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juillet a gagné 17 cents à 57,68 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), mettant fin à une série de trois séances de baisse.

En fin de matinée, le marché avait découvert que les stocks de brut et d'essence avaient reculé bien plus nettement qu'anticipé durant la semaine achevée le 22 mai, à hauteur de respectivement 2,8 millions de barils et 3,3 millions de barils.

Mais ce n'est que dans les toutes dernières minutes de la séance, alors que les cours étaient restés en baisse toute la journée, que les investisseurs ont fini par se réjouir de cette annonce, qui permet d'espérer que l'offre devienne un peu moins surabondante.

En effet le ministère de l'Energie (DoE) a contrebalancé (l'annonce du recul des stocks) avec l'augmentation de 304.000 barils par jour de la production de brut aux Etats-Unis, a expliqué Gene McGillian, chez Tradition Energy, ce qui nous a remis au plus haut en 40 ans.

Le marché prête une grande attention aux chiffres de la production américaine, et a pris l'habitude de saluer les annonces de baisse.

A l'inverse, toute augmentation de la production américaine pèse sur les cours, puisque de leur côté les pays de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) ne montrent aucun signe de vouloir réduire leur production, préférant protéger leurs parts de marché en continuant à vendre beaucoup et peu cher.

Plusieurs petites baisses de la production américaine avaient conduit le marché du pétrole à nettement rebondir depuis la mi-mars, mais selon M. McGillian le marché s'était trop emballé, et c'est pour cela que nous avons vu les cours se replier récemment.

Les investisseurs espéraient également voir dans les chiffres du DoE un sursaut de la demande en essence, à la veille du long week-end des 23 au 25 mai, et ils n'ont pas été déçu puisqu'elle a progressé de 1,6%.

Mais Tim Evans, chez Citi, a relativisé la bonne nouvelle. Nous pensons que ce regain reflète plus un report des stocks des raffineurs chez les détaillants, qu'un bond de la consommation par les automobilistes, a-t-il fait remarquer.

La demande pourrait baisser dans la semaine achevée le 29 mai puisque les raffineurs ont dû suspendre des livraisons durant (le jour férié du 25 mai), et nous pensons que cela pourrait se traduire par un petit renforcement des stocks la semaine prochaine, a-t-il dit.



(c) AFP

Commenter Le pétrole finit en petite hausse à New York après la baisse des stocks


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite