Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole en baisse à New York, marché hésitant avant les stocks américains

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert sur un nouveau repli jeudi à New York, les investisseurs semblant hésiter avant la publication des nouveaux chiffres officiels sur les stocks de brut aux Etats-Unis.
Vers 13H15 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juillet perdait 51 cents à 57 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché était confronté à des estimations contradictoires sur l'évolution des stocks de brut aux Etats-Unis, avant la publication des chiffres du ministère de l'Energie (DoE) à 15h00 GMT: selon l'estimation médiane des analystes interrogés par l'agence Bloomberg, ils devraient avoir reculé de 2 millions de barils, mais selon l'association professionnelle américaine API, qui a publié ses estimations mercredi soir, ils ont augmenté de 1,3 million de barils.

Michael Lynch, chez Strategic Energy and Economic Research, a prédit que les investisseurs chercheraient aussi dans les chiffres gouvernementaux des indications sur l'état de la demande d'essence, au début de la saison des déplacements en voiture d'été.

Si les livraisons des raffineries aux stations d'essence sont plus faibles qu'attendues, en hausse de juste 1% à 2% sur un an, alors on s'inquiètera de la saison des déplacements et (de l'idée) qu'on va se retrouver avec un gros surplus d'essence au milieu de l'été, a-t-il dit.

Le marché pourrait également espérer un nouveau recul de la production américaine de brut, alors que le marché souffre d'un gros déséquilibre entre une offre surabondante et une demande atone. Toutefois les chiffres du (DoE) à ce sujet mélangent beaucoup d'estimations et de faits, donc je pense qu'on a tendance à leur donner trop d'importance, a dit M. Lynch.

Globalement, la réaction des marchés aux stocks hebdomadaires américains de brut est à surveiller cette semaine car si les investisseurs pariant sur un renchérissement des cours ne poussent pas les prix à la hausse, cela pourrait vouloir dire qu'il y a un manque d'acheteurs sur les marchés, expliquait Jameel Ahmad, analyste chez FXTM.

Pour les analystes de Commerzbank le marché pourrait déjà être engagé dans un processus de correction à la baisse, avec déjà trois séances consécutives de repli.

Ils soulignaient que ni l'essoufflement du dollar en fin de séance mercredi ni l'annonce de feux de forêts au Canada, où près de 10% de la production de sables bitumineux est paralysée, n'avaient suffi à porter les cours mercredi - alors même que le Canada est le plus grand fournisseur de pétrole des Etats-Unis.

Toutefois ces facteurs pourraient avoir tout de même avoir bénéficié dans une certaine mesure au WTI, dont les cours ont moins baissé que ceux du Brent coté à Londres, si bien que le différentiel de prix entre les deux marchés est au plus bas depuis la mi-avril, selon Commerzbank.



(c) AFP


Commenter Le pétrole en baisse à New York, marché hésitant avant les stocks américains


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite