Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit en légère baisse à New York, restant sous la pression du dollar

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont fini en baisse une séance en dents de scie mercredi à New York, restant sous pression avec le regain de vigueur du dollar, alors que les investisseurs attendent les chiffres sur les stocks américains de brut.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juillet a perdu 52 cents à 57,51 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), enregistrant une troisième séance consécutive de baisse.

Le début de rebond des cours du pétrole entamé sur les marchés asiatiques et en début d'échanges européens n'a pas résisté longtemps à une nouvelle hausse du dollar mercredi.

Le billet vert a atteint mercredi son plus haut niveau en près d'un mois face à toutes ses contreparties, et un dollar fort rend moins attrayants les achats de pétrole libellés dans la monnaie américaine, car plus onéreux, pour les investisseurs munis d'autres devises.

En outre les investisseurs veulent mettre leurs comptes en ordre avant la publication des chiffres du ministère américain de l'Energie (DoE) sur les stocks américains, retardée à jeudi matin à cause du jour férié de lundi, soulignait Tim Evans, chez Citi.

Selon Michael Wittner, à la Société Générale, on s'attend à ce qu'ils soient en baisse, car les raffineries augmentent les cadences à l'approche de l'été, une saison synonyme de déplacements en voitures et de consommation d'essence aux Etats-Unis.

Cela répondrait à un phénomène saisonnier typique qui est déjà pris en compte dans les prix en vigueur, estime M. Wittner, qui ne compte pas sur ce type d'annonce pour faire remonter les cours.

D'autant qu'il table sur un petit regain de la production aux Etats-Unis, estimant que la baisse annoncée la semaine dernière correspondait à des opérations de maintenance en Alaska.

Ces dernières semaines, la baisse de la production et des réserves de brut américaines a fait oublier que les stocks de pétrole aux États-Unis demeurent à des niveaux record, constatait Joshua Mahony, analyste chez IG. Et, pour cet analyste, la surabondance d'offre sur les marchés venant des pays hors-Opep et de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole va continuer de peser sur les cours.

Les analystes s'attendent généralement à ce que l'Opep n'apporte aucun changement à sa politique lors de sa réunion du 5 juin.



(c) AFP

Commenter Le pétrole finit en légère baisse à New York, restant sous la pression du dollar


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite