Menu
RSS
A+ A A-

Le parapétrolier Subsea 7 va supprimer 274 postes en France

prix-du-petrole ParisParis: Le groupe de services pétroliers Subsea 7 prévoit de supprimer 274 postes en France, dans le cadre d'un plan de restructuration qui touchera près de 20% de l'ensemble de ses effectifs dans le monde, a-t-on appris de source syndicale et auprès de la direction.
Dans un communiqué, Subsea 7 France a indiqué avoir présenté un projet de restructuration qui inclut une réduction d'effectifs portant sur 274 postes, alors que le groupe emploie un peu moins de 1.000 personnes dans l'Hexagone.

L'entreprise souligne qu'elle privilégiera les départs volontaires et que tout sera également mis en oeuvre pour favoriser et faciliter, via des mesures d'accompagnement spécifiques, les reclassements internes et externes.

Le groupe, coté à la Bourse d'Oslo et dont le siège est à Londres, avait annoncé le 12 mai la suppression d'environ 2.500 emplois d'ici au début 2016, soit près de 20% de ses effectifs globaux (13.500), et la vente de jusqu'à un quart de sa flotte en raison de la baisse du prix du pétrole. Le détail des zones touchées n'avait pas été précisé à ce moment-là.

L'entreprise avait justifié ces mesures par des conditions économiques difficiles sur le marché du pétrole et du gaz et par la baisse de la charge de travail.

Des arguments également mis en avant mercredi par le président de Subsea 7 France, Gaël Cailleaux, pour lequel le contexte est très mauvais avec une chute des prix du baril qui fait que beaucoup de projets deviennent non viables.

Les compagnies pétrolières ont moins de moyens pour investir, donc beaucoup de projets sont décalés, a-t-il expliqué à l'AFP.

Dans ce contexte, nous devons prendre des mesures pour réduire nos coûts. Cela passe aussi par une diminution de la flotte et nous oblige à réduire les effectifs, a-t-il ajouté.

Selon un délégué du personnel, s'exprimant sous le couvert de l'anonymat, aux 274 suppressions de postes sur 974 CDI, s'ajouteront les prestataires de service qui travaillaient pour nous dans l'entreprise, presque une centaine.

Le représentant du personnel indique que des licenciements interviendront s'il n'y a pas suffisamment de candidats au plan de départs volontaires dans le cadre d'un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE).

Implantée en France à Suresnes (Hauts-de-Seine), Subsea 7 est spécialisé dans les infrastructures pétrolières sous-marines.

chl-abb-jta/jg/nas

SUBSEA 7



(c) AFP

Commenter Le parapétrolier Subsea 7 va supprimer 274 postes en France


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 23 octobre 2017 à 06:14

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, confortant les gains enregistrés la semaine dernière en raison...

dimanche 22 octobre 2017 à 14:14

Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important ch…

Beyrouth: Des combattants kurdes et arabes soutenus par Washington se sont emparés dimanche de l'un des plus importants champs pétroliers de Syrie...

samedi 21 octobre 2017 à 15:33

Pétrole: l'Irak accroît sa production dans le sud (ministre)

Bagdad: L'Irak a accru depuis samedi de 200.000 barils par jour sa production pétrolière dans le sud du pays pour compenser celle...

vendredi 20 octobre 2017 à 21:10

Le pétrole monte légèrement, prudent face à la situation en …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en légère hausse vendredi à l'issue d'une séance hésitante, les investisseurs gardant un oeil sur...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:25

Chevron suspend ses opérations dans le Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé vendredi suspendre "temporairement" ses opérations au Kurdistan irakien, région secouée par des tensions...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:05

Le pétrole remonte dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole se retournaient à la hausse vendredi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant sur la semaine...

vendredi 20 octobre 2017 à 15:20

Le pétrole, gardant un oeil sur l'Irak, ouvre en baisse à Ne…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York baissait vendredi à l'ouverture, alors que les tensions en Irak...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:49

A Kirkouk, le retour des employés irakiens du pétrole chassé…

Bay hassan (irak): Ils ont renfilé leurs combinaisons grises et inspectent leurs installations en attendant le feu vert pour reprendre le pompage...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:23

Ordonnances: la CGT pétrole décidera mercredi des modalités …

Paris: La CGT pétrole, qui a menacé lundi de lancer une grève dans le secteur faute de l'ouverture "immédiate" d'une négociation pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite