Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse, lesté par le dollar et la surabondance d'offre

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole baissaient vendredi en fin d'échanges européens sous l'effet de prises de bénéfices après le rebond de la veille, d'un dollar en hausse et d'une offre toujours abondante sur les marchés mondiaux.
Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet valait 65,38 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,16 dollar par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 99 cents à 59,73 dollars.

Les cours du pétrole baissent ce vendredi à cause de prises de bénéfices avant le long week-end, expliquait Fawad Razaqzada, analyste chez Forex.com.

Les opérateurs de marché s'apprêtaient en effet à quitter leur bureau pour un week-end prolongé, en raison d'un lundi férié aux Etats-Unis et en Angleterre entre autres, et limitaient donc les prises de risque.

Un renchérissement du dollar pesait également sur la matière première, cette monnaie ayant atteint son plus haut niveau en trois semaines face à ses principales contreparties.

Un dollar plus fort rend moins attrayants, car plus onéreux, les achats de pétrole libellés dans la monnaie américaine, pour les investisseurs munis d'autres devises.

Par ailleurs, le marché restait plombé par la surabondance d'offre, et l'optimisme qui avait gagné les investisseurs après la baisse plus importante que prévu des stocks de brut américains vendredi commençait à se dissiper.

Les investisseurs devaient donc surveiller avec attention ce vendredi la publication du décompte du nombre de puits de forage en activité aux États-Unis de la société de services pétroliers Baker Hughes.

La semaine dernière, avec huit puits de forage en moins par rapport à la semaine précédente, le déclin du nombre de puits avait été le plus faible enregistré depuis le 12 décembre.

Ce ralentissement avait pesé sur les cours en début de semaine et amené certains analystes à s'inquiéter du fait que la hausse récente des prix pourrait conduire certains producteurs à redémarrer leurs projets, et ainsi retarder une reprise durable des cours.

La détermination des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à augmenter leur production, et un ralentissement du déclin du nombre de puits de forage en activité aux États-Unis a mis un plafond temporaire aux prix, estimait Jasper Lawler, analyste chez CMC Markets.

cv/pn/nas

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP



(c) AFP


Commenter Le pétrole baisse, lesté par le dollar et la surabondance d'offre


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite