Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre sur un rebond technique à New York, avant les stocks aux USA

prix-du-petrole New YorkNew York: Au lendemain d'une forte chute, les prix du pétrole se reprenaient un peu à l'ouverture mercredi à New York, dans un marché qui attendait surtout la publication dans la journée des chiffres hebdomadaires sur les réserves américaines de pétrole.
Vers 13H10 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juillet, dont c'est le premier jour comme contrat de référence, prenait 75 cents à 58,74 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après une chute de plus de deux dollars la veille, liée à une reprise des inquiétudes concernant l'offre et à une forte appréciation du dollar.

Les cours du WTI se maintiennent ainsi nettement sous les 60 dollars le baril, mais les gens se disent maintenant que la chute d'hier était un peu exagérée, a jugé Mike Lynch, de Strategic Energy & Economic Research.

Le marché, sur lequel les cours ont rebondi d'une quinzaine de dollars à partir de la mi-mars et semblent désormais tenter de trouver un équilibre, attend désormais pour 14H30 GMT la publication par le gouvernement américain des chiffres hebdomadaires sur les réserves et la production de pétrole aux Etats-Unis.

Selon une prévision médiane, les analystes interrogés par l'agence Bloomberg s'attendent à ce que les stocks de brut aient baissé de 1,75 million de barils et à une augmentation de 650.000 barils des réserves d'essence. Les stocks de produits distillés auraient progressé de 400.000 barils lors de la semaine achevée le 15 mai.

Pour l'heure, les cours rebondissent probablement grâce aux chiffres de l'American Petroleum Institute (API), qui font état d'une nette baisse des réserves de brut, pour M. Lynch.

L'API, fédération professionnelle qui publie ses propres chiffres la veille de ceux du DoE, a annoncé que les stocks de brut avaient baissé de 5,2 millions de barils la semaine dernière.

Néanmoins, la réaction du marché semble limitée aux experts de Commerzbank, pour qui de telles informations auraient fait flamber les prix, voici seulement quelques semaines.

Le sentiment a manifestement changé de direction sur le marché pétrolier, donc il reste à voir si les prix seront stimulés par une confirmation de la baisse des stocks dans les chiffres officiels du DoE, ont-ils ajouté.

C'est un fait, le marché pétrolier continuera à être trop approvisionné tant que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) ne réduira pas sa production de façon conséquente, même s'il y a peu de chances qu'elle le fasse, ont-ils conclu.

L'Opep, qui se réunit le 5 juin, a largement contribué à la récente chute du marché, qui a perdu plus de la moitié de sa valeur entre juin 2014 et janvier, en s'abstenant à l'automne d'abaisser son plafond de production.



(c) AFP


Commenter Le pétrole ouvre sur un rebond technique à New York, avant les stocks aux USA


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite