Menu
RSS
A+ A A-

Les cours du pétrole mitigés en Asie

prix-du-petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole étaient mitigés mardi en Asie dans de modestes volumes d'échange, tiraillés entre l'abondance de brut sur le marché et les tensions géopolitiques au Moyen-Orient.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juin gagnait six cents, à 59,49 dollars tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet perdait 14 cents, à 66,13 dollars.

La situation tendue dans plusieurs pays du Moyen-Orient, grande région productrice d'or noir, constitue un motif de préoccupation régulier mais relatif pour le marché, les risques de perturbation de la production et des exportations n'étant pas pour le moment de nature à compenser l'abondance structurelle de l'offre.

En Irak, les forces gouvernementales et des milices chiites se préparaient mardi à une contre-offensive pour reprendre Ramadi, ville irakienne conquise par le groupe Etat islamique (EI).

La bataille de Ramadi a fait en trois jours au moins 500 morts --civils et soldats-- selon des responsables, et environ 24.000 personnes ont fui la cité d'après l'Organisation internationale des migrations (OIM).

Au Yémen, la coalition arabe conduite par l'Arabie saoudite a repris ses bombardements sur les rebelles chiites Houthis, accusés d'avoir profité d'une trêve pour se renforcer.

Le cessez-le-feu avait été mis en oeuvre la semaine dernière par l'Arabie saoudite, à la tête de la coalition qui mène des raids depuis le 26 mars en soutien aux partisans du président en exil Abd Rabbo Mansour Hadi.

Le marché est habitué aux soubresauts politiques et militaires dans la région et les opérateurs restent avant tout préoccupés par le déséquilibre entre offre abondante et demande atone, rappelait Bernard Aw, analyste chez IG Markets.

Le marché, sur lequel les prix ont chuté de moitié entre juin et janvier, reste de fait sous la pression d'une offre élevée, à la fois de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) qui se refuse à baisser sa production, et des Etats-Unis, où les réserves de brut commencent à peine à diminuer après avoir régulièrement battu des records depuis près de 85 ans.

La tendance s'accentue avec les dernières statistiques de la Joint Organization Data Initiative (Jodi), une base de données lancée dans les années 1990 par plusieurs organismes, dont l'Agence internationale de l'énergie (AIE) et l'Opep.

Selon ces chiffres, Ryad a exporté 7,9 millions de barils par jour en mars, une hausse de 548.000 barils par rapport à février et un record sur un mois depuis novembre 2005, et produit 10,29 millions de barils par jour contre 9,64 millions.

L'Irak, deuxième plus gros producteur de l'Opep paèrs l'Arabie saoudite, a exporté 2,98 millions de barils par jour en mars, un plus haut depuis janvier 2007.

Lundi, le baril de light sweet crude (WTI) avait terminé en retrait de 26 cents à 59,43 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). A Londres, le Brent avait terminé la séance à 66,27 dollars, en baisse de 54 cents par rapport à la clôture de vendredi.



(c) AFP

Commenter Les cours du pétrole mitigés en Asie


Le pétrole en Asie


lundi 25 septembre 2017

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

vendredi 22 septembre 2017

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction jeudi en Asie tout en restant au-dessus du seuil de 50 dollars, les marchés...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 25 septembre 2017 à 05:23

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite