Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit en baisse à New York, face à des nouvelles contrastées sur l'offre

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont perdu un peu de terrain lundi à New York, face aux signes d'une offre saoudienne toujours élevée, même si le marché bénéficiait du soutien de nouveaux troubles en Irak et au Yemen.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juin a perdu 26 cents à 59,43 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché, sur lequel les cours rebondissent depuis deux mois après avoir chuté sous les 45 dollars le baril à New York, a ouvert dans le vert mais s'est vite replié.

Au début, le marché était en hausse à cause de ce qui se passe à Ramadi, en Irak, et de la situation au Yémen, a rapporté Phil Flynn, de Price Futures Group. Les risques géopolitiques ont soutenu les prix.

En Irak, des milices chiites et des forces gouvernementales tentent de reprendre Ramadi, une ville stratégique, aux jihadistes du groupe Etat islamique (EI), tandis qu'au Yémen, les raids aériens de la coalition anti-rebelles, menée par l'Arabie saoudite, ont repris après une trêve de cinq jours.

Néanmoins, ce contexte géopolitique troublé ne devrait avoir pratiquement aucun effet sur l'offre de pétrole, ont jugé les experts de Commerzbank.

Les cours n'en ont, quoi qu'il en soit, pas profité durablement, et leur repli a été accentué par l'annonce que les exportations saoudiennes avaient atteint leur plus haut niveau depuis 2005, a rapporté M. Flynn.

Ryad a exporté 7,9 millions de barils par jour en mars, selon les chiffres de la Joint Organization Data Initiative (Jodi), une base de données lancée dans les années 1990 par plusieurs organismes, dont l'Agence internationale de l'énergie (AIE) et l'Organisation des pays exportateurs de pétrole.

On s'est ainsi rappelé que le marché reste très bien approvisionné par l'Arabie saoudite, et cela semble avoir pesé sur les prix, a noté M. Flynn.

Même s'il s'est récemment repris, le marché, sur lequel les prix ont chuté de moitié entre juin et janvier, reste sous la pression d'une offre élevée, à la fois de l'Opep, dont Ryad est l'acteur dominant, et des Etats-Unis, où les réserves de brut commencent à peine à baisser après avoir régulièrement battu des records depuis près de 85 ans.

Enfin, le marché a pâti d'un net renforcement du dollar, les inquiétudes sur la Grèce pesant sur l'euro, comme l'a noté Tim Evans, de Citi.

Comme les échanges pétroliers sont libellés en dollar, il y a souvent une corrélation inversée entre le renforcement de la monnaie américaine et l'évolution des cours.



(c) AFP


Commenter Le pétrole finit en baisse à New York, face à des nouvelles contrastées sur l'offre


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 19 janvier 2018 à 12:12

Le pétrole recule, l'AIE prévoit une production américaine r…

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que les inquiétudes du marché sur un éventuel bond de...

vendredi 19 janvier 2018 à 10:07

Pétrole: record de production en vue pour les Etats-Unis

Paris: Les Etats-Unis devraient battre cette année leur record de production de pétrole brut datant de 1970 et dépasser l'Arabie saoudite, deuxième...

vendredi 19 janvier 2018 à 05:42

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie sous l'effet de prises de bénéfices et d'inquiétudes sur une augmentation de la...

jeudi 18 janvier 2018 à 20:57

Le pétrole hésite à New York entre baisse des stocks et haus…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé quasi inchangé jeudi, le marché hésitant entre une nouvelle baisse importante des...

jeudi 18 janvier 2018 à 19:10

TransCanada sécurise les contrats pour la construction du Ke…

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi avoir sécurisé des contrats de livraisons de pétrole sur 20 ans permettant d'engager la construction...

jeudi 18 janvier 2018 à 18:18

Le pétrole hésite, entre pessimisme de l'Opep et un rapport …

Londres: Les cours du pétrole hésitaient jeudi en fin d'échanges européens alors que l'Opep a relevé ses prévisions sur la production américaine...

jeudi 18 janvier 2018 à 17:39

USA: les stocks de brut continuent à reculer fortement

New York: Les stocks de pétrole brut ont chuté plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière, se repliant au plus...

jeudi 18 janvier 2018 à 15:26

Le pétrole ouvre en baisse à New York avant un rapport sur l…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait légèrement à l'ouverture jeudi, hésitant entre un rapport de l'Opep tablant sur une production...

jeudi 18 janvier 2018 à 12:51

Opep: l'offre américaine sera plus importante que prévu cett…

Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a une nouvelle fois fait état jeudi d'un rééquilibrage du marché mais revu à...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite