Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole victime de la prudence à New York à l'ouverture

prix-du-petrole New YorkNew York: Le pétrole a ouvert en baisse vendredi à New York, le marché semblant souffrir de la désaffection des investisseurs, ou d'un accès de prudence avant la prochaine réunion de l'Opep dans trois semaines.
Vers 13H15 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juin cédait 84 cents à 59,04 dollars le baril sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Beaucoup de gens vont maintenant sur les marchés actions, a commenté Carl Larry, chez Frost & Sullivan, et ils prennent des bénéfices en attendant la prochaine vague de hausse.

L'ouverture en repli, après deux séances de baisse, montre aussi que les gens essaient d'équilibrer leurs positions avant la réunion de l'Opep le mois prochain, a-t-il ajouté.

Si, lors de leur réunion du 5 juin, les ministres de l'Organisation des pays exportateurs disent qu'ils vont restreindre un peu la production, et obtiennent un peu de coopération des pays hors Opep, les prix pourraient se reprendre, a assuré M. Larry, qui n'exclut pas de prochainement renouer avec un cours à 70 dollars le baril.

Une baisse volontaire du niveau de production de l'Opep ne semble pas très réaliste, ont toutefois relevé les analystes de Commerzbank, notant que la production du cartel était en avril au plus haut depuis septembre 2012 à 31,2 millions de barils par jour, selon les chiffres de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) parus mercredi.

L'Opep avait refusé en novembre de limiter sa production de pétrole, certains pays, comme l'Arabie Saoudite baissant même leurs prix pour consolider leurs parts de marché.

Les analystes de Commerzbank étaient d'ailleurs généralement circonspects. Sommes-nous en train d'assister à un revirement sur le marché pétrolier? s'interrogeaient-ils.

Selon eux, l'absence de réaction euphorique du marché à l'annonce mercredi d'un reflux des stocks de brut aux Etats-Unis, et puis à un nouvel incident dans le Golfe entre un navire de commerce et des patrouilleurs iraniens pourrait indiquer que la remontée des prix, qui manque de justification fondamentale, est à bout de souffle.

Les cours ont pris quelque 40% entre la mi-mars et début mai.

Les cours souffraient aussi vendredi d'un léger regain de vigueur du dollar après l'accès de faiblesse de la devise américaine, tombée jeudi à son plus bas niveau en trois mois face à l'euro et depuis fin novembre face à la livre britannique.

L'affaiblissement du billet vert rend plus attractifs car moins onéreux les achats de pétrole, libellés en dollar, pour les investisseurs munis d'autres devises. À l'inverse, tout renforcement de la monnaie américaine tend à peser sur les cours du brut.



(c) AFP


Commenter Le pétrole victime de la prudence à New York à l'ouverture


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite