Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse à New York, en attendant de meilleures nouvelles

prix-du-petrole New YorkNew York: Le pétrole a ouvert en baisse jeudi à New York, les investisseurs semblant prêts à faire une pause après la hausse des cours des dernières semaines, faute d'informations concluantes sur un reflux de l'offre ou une progression de la demande.
Vers 13H15 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juin cédait 18 cents à 60,32 dollars le baril sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les cours gardaient ainsi l'orientation prise mercredi en fin de séance, quand les investisseurs avaient semblé blasés devant l'annonce d'un reflux des stocks de pétrole brut aux Etats-Unis, pourtant le deuxième en deux semaines, et qui plus est nettement plus important qu'attendu (-2,2 millions de barils au lieu de -250.000 attendus).

En effet plusieurs analystes soulignaient que ce chiffre ne suffisait à faire oublier ni la surabondance de l'offre, qui reste alimentée par une production très importante tant aux Etats-Unis que dans les pays de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole), ni la mollesse de la demande.

Avec plus de 475 millions de barils ici aux Etats-Unis (ndlr: 484,8 millions de barils selon le relevé du ministère de l'Energie) ainsi que des niveaux de production restant au-dessus de 9,3 millions de barils par jour, et en l'absence de signe de changement sur le front international, le marché commence à caler, a commenté Gene McGillian, chez Tradition Energy.

Si nous ne voyons pas la demande se redresser ou des signes que le niveau de production commence vraiment à baisser, alors le marché va fléchir, a-t-il ajouté.

Pour Tim Evans, chez Citi, le fait que le marché n'ait pas réussi à finir la journée de mercredi en hausse malgré l'annonce d'un reflux des stocks remet en cause l'idée que le marché se dirige encore vers la hausse.

Depuis la mi-mars les cours du WTI ont progressé de quelque 40%, alors qu'ils avaient perdu plus de la moitié de leur valeur entre juin 2014 et le début de l'année.

M. McGillian a jugé particulièrement inquiétant de découvrir une nouvelle hausse de la production américaine dans le rapport publié mercredi par le ministère américain de l'Energie (DoE).

Mercredi soir, Bob Yawger, chez Mizuho Securities USA, s'était pour sa part intéressé au ralentissement de cadence des raffineries pour y voir le signe d'une demande qui ne redémarre pas.

Du coup le nouvel accès de faiblesse du dollar, tombé en matinée à un plus bas en trois mois, ne suffisait pas jeudi à garder les cours dans le vert à New York, alors qu'il bénéficie pourtant aux acheteurs de brut munis d'autres devises.



(c) AFP


Commenter Le pétrole baisse à New York, en attendant de meilleures nouvelles


Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 17 décembre 2017 à 03:19

Pétrole: le vénézuelien PDVSA et le russe Rosneft signent un…

Caracas: Le groupe pétrolier d'état vénézuelien PDVSA a annoncé samedi avoir signé avec la firme russe Rosneft une série d'accords dans les...

vendredi 15 décembre 2017 à 21:04

Le pétrole termine en ordre dispersé après un indicateur amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londoniens ont terminé en ordre dispersé vendredi, après le recul du nombre hebdomadaire...

vendredi 15 décembre 2017 à 18:18

Le pétrole hésite, entre surproduction et perturbations en m…

Londres: Les cours du pétrole divergaient vendredi en fin d'échanges européens après une semaine volatile, alors que les baisses de production causées...

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite