Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole termine en baisse à New York, à 60,50 dollars le baril

prix-du-petrole New YorkNew York: Le pétrole a terminé en baisse mercredi à New York, le marché se montrant blasé face à une nouvelle baisse des stocks de brut aux Etats-Unis et s'inquiétant plutôt de voir les raffineries ralentir la cadence.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juin a perdu 25 cents à 60,50 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché avait pu anticiper la baisse de 2,2 millions de barils des stocks de brut en une semaine annoncée par le ministère de l'Energie (DoE) en matinée, même si elle dépassait largement les attentes des experts interrogés par l'agence Bloomberg. En effet l'association professionnelle API avait donné une estimation proche dès mardi soir (-2 M).

En revanche, selon Bob Yawger, chez Mizuho Securities USA, les investisseurs ne s'attendaient pas à la baisse de cadence des raffineries, passées de 93% d'utilisation à 91,2% en une semaine.

En fin de journée, c'est cela qui a fini par dominer les échanges, a déclaré M. Yawger, car cela montre que les raffineurs ne croient pas qu'il y a beaucoup de demande, alors même qu'on est à quelques jours de Memorial Day, le dernier lundi de mai, férié en l'honneur des soldats morts au champ d'honneur.

Traditionnellement cette date donne le coup d'envoi de la saison estivale marquée par de nombreux déplacements en voiture, censés accroître la demande en essence.

M. Yawger a toutefois précisé qu'au moins une raffinerie de la côte du Golfe du Mexique avait dû fermer pour des travaux de maintenance imprévus, ce qui pourrait contribuer à expliquer le ralentissement de cadence général.

Enfin, les chiffres hebdomadaires du DoE ont révélé que la production américaine de pétrole avait augmenté à hauteur de 5.000 barils par jour, durant la semaine achevée le 8 mai, décevant les espoirs de ceux qui comptent sur un déclin de la production nationale pour amorcer un mouvement de décrue de l'offre mondiale de pétrole, actuellement surabondante.

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a encore averti mercredi que les fondamentaux à court terme du marché semblent toujours relativement peu solides.

La production des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) continue à progresser, à 31,2 millions de barils par jour (mbj) en avril, au-delà du plafond théorique de l'organisation de 30 mbj, tandis que du côté des pays non-Opep, d'autre sources sont prêtes à pallier le ralentissement de la production de pétrole de schiste aux États-Unis, a expliqué l'organisation dans un rapport mensuel.

chr/jld/zl

MIZUHO FINANCIAL GROUP



(c) AFP


Commenter Le pétrole termine en baisse à New York, à 60,50 dollars le baril


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite