Menu
RSS
A+ A A-

Rubis: l'activité recule, pénalisée par les prix des produits pétroliers

prix-du-petrole ParisParis: Le groupe français Rubis, spécialisé dans le stockage et la distribution de produits pétroliers, a vu son chiffre d'affaires reculer de 5% au premier trimestre, sous l'effet de la chute des prix des produits pétroliers.
Sur les trois premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires a atteint 634,2 millions d'euros. A périmètre constant (hors acquisitions au Portugal et en Suisse) le recul est encore plus important à -11%, a détaillé Rubis dans un communiqué.

Le groupe estime toutefois avoir réalisé une bonne performance avec une croissance de son activité en volume de 18% sur le trimestre, par rapport à la même période de l'an dernier.

L'activité de la branche Energie, dédiée à la distribution de carburants, a reculé de 4% à 562,8 millions d'euros.

Les volumes ont crû de 22%, intégrant l'accroissement de périmètre après la reprise des activités de distribution de GPL (gaz de pétrole liquéfié) du pétrolier français Total en Suisse et du britannique BP au Portugal.

Ils ont aussi bénéficié d'une base de comparaison favorable par rapport au premier trimestre 2014 qui avait été affecté par un climat doux.

La division Terminal, spécialisée dans la gestion de terminaux de stockage, a vu son chiffre d'affaires reculer de 9%, notamment sous l'effet de la chute des cotations des produits pétroliers.

Une baisse des prix qui est sans impact significatif sur les résultats, a nuancé Rubis.

Cette division a aussi été pénalisée par l'arrivée à terme de certains contrats en chimie et produits lourds et d'une situation structurelle défavorable en oléagineux (biocarburants) en France, ainsi que par l'arrêt d'un contrat de fioul lourd fin 2014 à Rotterdam, remplacé par un nouveau client mais sur une base tarifaire inférieure, a expliqué le groupe.

Rubis précise toutefois que le démarrage d'un nouveau contrat en juin 2015 permettra de compenser le retard du premier semestre.

mhc/cb/els

RUBIS



(c) AFP

Commenter Rubis: l'activité recule, pénalisée par les prix des produits pétroliers


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 24 juillet 2017 à 21:27

Le pétrole, rassuré par l'Arabie saoudite, termine en hausse…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé lundi à New York, encouragés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses...

lundi 24 juillet 2017 à 18:15

Le pétrole remonte, l'Arabie saoudite rassure

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi en fin d'échanges européens après que l'Opep et de ses partenaires se sont rencontrés pour...

lundi 24 juillet 2017 à 16:18

Pétrole: les pays producteurs cherchent à accentuer leur bai…

Saint-Pétersbourg: Les principaux pays exportateurs de pétrole, réunis lundi, ont affiché leur volonté d'accentuer la réduction de leur offre en l'appliquant plus...

lundi 24 juillet 2017 à 16:09

France: les prix des carburants poursuivent leur hausse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

lundi 24 juillet 2017 à 15:28

Le pétrole ouvre en hausse à New York après une promesse de …

New York: Les cours du pétrole progressaient à l'ouverture à New York lundi, l'Arabie saoudite ayant assuré vouloir limiter ses exportations à...

lundi 24 juillet 2017 à 14:36

Pétrole: l'Arabie saoudite accentue sa réduction de l'offre

Saint-Pétersbourg: L'Arabie saoudite a promis lundi d'accentuer ses efforts de réduction de l'offre de pétrole et pressé les autres pays exportateurs, réunis...

lundi 24 juillet 2017 à 12:58

Le pétrole remonte, l'Arabie Saoudite limite ses exportation…

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement lundi en cours d'échanges européens, l'Arabie saoudite ayant déclaré vouloir limiter ses exportations après la...

lundi 24 juillet 2017 à 05:56

Le pétrole en légère hausse en Asie

Singapour: Les cours du brut étaient orientés en légère hausse lundi, avant la réunion ministérielle de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

lundi 24 juillet 2017 à 05:07

Pétrole: croissance économique ralentie au Moyen-Orient

Dubaï: La croissance économique au Moyen-Orient et en Afrique du nord est en passe de connaître un ralentissement considérable cette année alors...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite