Menu
RSS

L'Opep évoque toujours une surabondance sur les marchés pétroliers

prix-du-petrole viennevienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a légèrement révisé à la hausse sa prévision de demande de brut en 2015, tout en soulignant que le marché mondial faisait toujours l'objet d'une surabondance d'offre, dans son rapport mensuel publié mardi.
Le cartel, qui pompe un peu moins du tiers du brut mondial, a rehaussé de 60.000 barils de pétrole par jour sa prévision de demande cette année, en raison d'un frémissement en Europe.

Cette révision n'a cependant qu'un effet marginal sur le volume global moyen de la demande, prévu à 92,5 millions de barils par jour (mbj).

La production des pays n'appartenant pas au cartel devant rester inchangée par rapport à la précédente estimation, cette légère hausse porte à 29,32 mbj la demande virtuellement adressée à l'Opep en 2015.

L'organisation de 12 pays, dont les ministres se réuniront le 5 juin, s'est fixé un quota de production de 30 mbj. Celui-ci est régulièrement dépassé: la production de l'Opep s'est montée à 30,84 mbj en avril, selon le rapport.

Mais malgré un excédent mondial de l'ordre de 1 mbj, hors stocks, l'Opep refuse désormais de jouer les variables d'ajustement sur le marché, une position notamment défendue par l'Arabie saoudite.

Lundi, l'ex-ministre qatari du pétrole, Abdallah al-Attiyah, a lui aussi mis en garde contre une réduction unilatérale de la production par les pays de l'Opep. Autrement, ils perdront des parts de marché et d'autres profiteront de prix élevés tout en produisant plus, a-t-il estimé.

Dans ce contexte, le léger rebond des prix observé en avril repose avant tout sur une approche spéculative, basée sur un dollar bas et l'espoir d'un rebond de la demande américaine couplée à une poursuite de la baisse de la production de pétrole de schiste dans ce pays, selon le rapport.

Lundi, M. al-Attiyah avait estimé que le monde devait oublier l'idée d'un baril de pétrole à 100 dollars - soit le niveau avant la chute des cours - et jugé que les prix se stabiliseraient autour de 60-70 dollars le baril.

Les cours du pétrole ont rebondi à l'ouverture des échanges mardi à New York, bénéficiant du repli du dollar et de la baisse des marchés obligataires et boursiers. Le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juin gagnait 39 cents à 59,64 dollars vers 13H15 GMT.



(c) AFP

Commenter L'Opep évoque toujours une surabondance sur les marchés pétroliers

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 24 avril 2017 à 20:56

Le pétrole termine en baisse, souffrant toujours des stocks

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse lundi à New York, les investisseurs continuant à s'inquiéter du haut...

lundi 24 avril 2017 à 18:18

Le pétrole repart en petite baisse dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole repartaient en petite baisse lundi en fin d'échanges européens, dans un marché ballotté entre inquiétudes liées à...

lundi 24 avril 2017 à 18:05

France: les prix des carburants toujours en hausse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur légère hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels...

lundi 24 avril 2017 à 15:33

Le pétrole recule très légèrement à New York, marché centré …

New York: Les cours du pétrole reculait très légèrement lundi peu après l'ouverture à New York, centrés sur la possible prolongation de...

lundi 24 avril 2017 à 12:17

Le pétrole rebondit, l'Opep rassure les marchés

Londres: Les prix du pétrole remontaient lundi en cours d'échanges européens, l'Opep s'évertuant à rassurer des marchés inquiets de la hausse apparemment...

lundi 24 avril 2017 à 07:05

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole ont rebondi lundi en Asie, en raison des possibilités d'une prolongation des baisses de production décidées entre...

dimanche 23 avril 2017 à 16:12

Koweït: la justice valide la hausse des prix des carburants

Koweït: La cour d'appel du Koweït a estimé dimanche que la décision du gouvernement d'augmenter les prix des carburants ne violait pas...

vendredi 21 avril 2017 à 21:17

Pas d'exception aux sanctions russes pour les entreprises pé…

Washington: L'administration Trump n'autorisera pas les entreprises américaines à participer à des projets pétroliers ou gaziers impliquant des sociétés visées par les...

vendredi 21 avril 2017 à 20:48

Le pétrole baisse nettement, le marché rattrapé par le doute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement baissé vendredi, une vague de pessimisme envahissant le marché à l'issue d'une semaine...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite