Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole bon marché: Aker Solutions compte sur son carnet de commandes

prix du petrole norvègeoslo: Le groupe norvégien de services pétroliers Aker Solutions a dit vendredi compter sur son important carnet de commandes pour surmonter la chute actuelle des investissements pétroliers accentuée par l'effondrement du cours du baril.
Désormais concentré sur les activités sous-marines - plus rentables - après avoir scindé les activités de forage et de services aux champs pétroliers au sein d'une autre compagnie, Aker Solutions a dégagé en 2014 un bénéfice net en hausse de 9%, à 1,28 milliard de couronnes (147,8 millions d'euros).

Le résultat brut d'exploitation (EBITDA) a augmenté de 28,7%, à 2,68 milliards de couronnes, progressant deux fois plus vite que le chiffre d'affaires, en hausse de 13,5% à 32,97 milliards.

Les comptes, notamment les résultats du quatrième trimestre supérieurs aux attentes, ont été salués à la Bourse d'Oslo, où l'action bondissait de 14,51% en milieu de séance.

Les principales compagnies pétrolières occidentales devraient continuer à faire preuve d'une discipline serrée sur leur capital et leurs coûts pendant encore un ou deux ans, une tendance qui a été renforcée par le recul des prix du pétrole, a noté Aker Solutions dans son rapport.

Le cours du baril a fondu d'environ 50% au second semestre 2014, obligeant les majors à amplifier la réduction de leurs investissements déjà rendue nécessaire par l'envolée des coûts.

Dans une telle conjoncture, Aker Solutions estime cependant se trouver en position de force, faisant valoir que son carnet de commandes est solide et fournira une part importante du chiffre d'affaires attendu au cours des cinq prochaines années.

Le groupe a fini l'année avec un carnet de commandes de près de 48,3 milliards de couronnes, soit 17% de plus qu'un an plus tôt et un recul marginal par rapport à la fin du troisième trimestre.

Depuis, il a aussi décroché un important contrat de 4,5 milliards de couronnes pour des prestations liées au développement du gigantesque gisement pétrolier Johan Sverdrup, la plus grosse découverte d'hydrocarbures réalisée en Norvège depuis trois décennies.

Ce gisement, dont le plan de développement a été remis vendredi aux autorités norvégiennes (117 milliards de couronnes, soit 15,4 milliards de dollars pour la seule première phase), est crucial pour l'avenir du secteur pétrolier norvégien qui voit sa production reculer depuis le début du siècle.

Prévu pour entrer en exploitation fin 2019, Johan Sverdrup devrait pomper à terme entre 550.000 et 650.000 barils par jour, représentant 40% de la production pétrolière totale du pays.

phy/hh/as

AKER SOLUTIONS







Commenter Pétrole bon marché: Aker Solutions compte sur son carnet de commandes


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 18 octobre 2017 à 19:10

Carburants: hausse de la consommation française en septembre

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont augmenté de 4,1% en septembre par rapport à la même période en 2016...

mercredi 18 octobre 2017 à 18:51

Le russe Rosneft va payer jusqu'à 400 M USD au Kurdistan pou…

Moscou: Le géant semi-public russe du pétrole Rosneft a annoncé mercredi un accord avec les autorités du Kurdistan irakien à qui il...

mercredi 18 octobre 2017 à 17:56

Le pétrole se stabilise malgré la baisse des stocks américai…

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mercredi en fin d'échanges européens, la confirmation officielle d'une forte baisse des réserves américaines de...

mercredi 18 octobre 2017 à 17:19

USA: baisse plus forte que prévu des stocks de brut au 13/10

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé plus fortement que prévu aux Etats-Unis le semaine dernière, selon des chiffres publiés...

mercredi 18 octobre 2017 à 16:24

Total confirme être intéressé par des champ pétroliers iraki…

Londres: La compagnie française Total est intéressée par les champs pétroliers irakiens de Majnoun et de Nassiriya, a confirmé mercredi à Londres...

mercredi 18 octobre 2017 à 15:19

Le pétrole new-yorkais monte avant le rapport sur les stocks…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mercredi à l'ouverture, aidé par l'anticipation d'une baisse des...

mercredi 18 octobre 2017 à 13:42

Guinée équatoriale: deux contrats pétroliers signés

Malabo (guinée équatoriale): La Guinée équatoriale a signé mi-octobre deux contrats pétroliers avec des entreprises étrangères, a annoncé mercredi le gouvernement équatoguinéen...

mercredi 18 octobre 2017 à 12:35

Le pétrole monte un peu, aidé par les stocks américains et l…

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, portés par des données encourageantes sur les réserves américaines...

mercredi 18 octobre 2017 à 10:28

pétrole: Bagdad demande à BP de revenir "au plus vite…

Bagdad: Le ministre irakien du pétrole Jabbar al-Louaibi a demandé mercredi à la compagnie British Petroleum (BP) "de prendre au plus vite...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite