Menu
RSS
A+ A A-

Washington autorise le forage de pétrole dans l'Arctique sous conditions

prix-du-petrole washingtonwashington: Le gouvernement américain a autorisé lundi le groupe pétrolier Shell à installer, sous conditions, des forages de pétrole ou de gaz dans l'océan arctique, au large de l'Alaska.
Le département de l'Intérieur, qui est également chargé de l'environnement, a autorisé le groupe pétrolier anglo-néerlandais à lancer des forages dans la mer de Chukchi, une décision qui a provoqué la colère des associations de défense de l'environnement.

Abigail Ross Hopper, directrice générale de l'agence fédérale chargée de la gestion des océans (Boem), a assuré qu'un niveau élevé d'exigence avait été retenu afin de protéger l'écosystème de la région ainsi que les besoins de subsistance et les traditions culturelles des habitants originaires d'Alaska.

L'approbation de ce projet est une étape importante qui montre la confiance que les autorités de régulation accordent à notre projet, a estimé Curtis Smith, porte-parole du groupe pétrolier aux Etats-Unis, jugeant nécessaire que les permis soient accordés dans les temps afin que les opérations puissent commencer cet été.

Dans l'intervalle, nous continuerons à mener des tests et à nous préparer (...) pour être à la hauteur des exigences que les différents acteurs et les autorités de régulation attendent de la part d'un groupe opérant dans l'Arctique, a-t-il ajouté.

Le programme d'exploration de Shell en Alaska a pris plusieurs années de retard.

Après avoir effectué de premiers forages en 2012, le groupe avait été contraint en septembre de la même année de les repousser après un problème sur un navire. A la suite d'un revers en justice portant sur les conditions d'octroi de licences dans la région, il n'avait pas repris les forages en 2014, son patron invoquant alors un manque de clarté.

L'autorisation accordée par le gouvernement américain a provoqué de vives réactions de la part des ONG environnementales.

Une nouvelle fois, notre gouvernement s'est précipité pour approuver un projet d'exploration mal conçu dans l'un des endroits les plus reculés et les plus importants de la terre, a déploré Susan Murray, vice-présidente d'Oceana.

Shell n'a pas démontré qu'il était disposé à opérer de manière responsable dans l'Arctique, a-t-elle ajouté, déplorant que le groupe pétrolier ait été autorisé à mettre en danger nos ressources océaniques.



(c) AFP

Commenter Washington autorise le forage de pétrole dans l'Arctique sous conditions


La Compagnie pétrolière Shell

Pétrole: Shell se désengage totalement de l'australien Woodside

lundi 13 novembre 2017

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé lundi son désengagement total du groupe australien Woodside avec la vente de 13,3% du capital pour 2,7 milliards de dollars (2,3 milliards d'euros).


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite