Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: fermeture d'un gisement exploité par le Koweït et l'Arabie saoudite

prix-du-petrole koweïtKoweït: L'Arabie saoudite et le Koweït ont décidé lundi de fermer un gisement pétrolier exploité en commun, réduisant de 500.000 barils par jour la production de leur zone neutre.
La décision a été prise ce jour d'arrêter pendant deux semaines la production du champ de Wafra (...) pour des besoins de maintenance, a déclaré à l'AFP le chef du syndicat des employés de la Kuwait Gulf Oil Co.(KGOC), Fadgoush al-Ajmi.

La KGOC exploite avec la Saudi Arabian Chevron ce champ qui produit actuellement 184.000 barils par jour, a précisé M. Ajmi. La production avait atteint à certains moments 220.000 barils par jour, selon lui.

En octobre, les deux pays avaient annoncé, selon la presse koweïtienne, leur intention de procéder à cette fermeture en raison d'une dispute administrative.

Le quotidien koweïtien Al-Qabas avait alors indiqué que la Saudi Arabian Chevron, qui assure la production du champ pétrolier de Wafra, avait informé la KGOC que la production allait être arrêtée le 13 mai.

Selon la Saudi Arabian Chevron, la partie koweïtienne a cessé d'accorder à ses employés des permis de séjour, ce qui l'empêche de poursuivre l'exploitation du gisement.

En octobre, l'Arabie saoudite avait stoppé la production du gisement offshore de Khafji (300.000 barils par jour) exploité à égalité avec le Koweït en invoquant des craintes pour l'environnement.

La cessation de la production du champ de Wafra signifie que les deux pays vont perdre 500.000 barils par jour de production de la zone neutre, exploitée conjointement. Au total cette zone assurait avant les décisions saoudiennes quelque 700.000 barils par jour divisés à part égale entre les deux pays.

Les deux pays, membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG) qui comprend quatre autres monarchies arabes, sont des partenaires au sein de la coalition engagée dans des raids aériens contre les rebelles chiites des Houthis au Yémen.

Le Koweït avait minimisé en octobre le différend sur l'exploitation du champ de Khafji, en assurant vouloir le régler par la dialogue.

En raison d'une forte capacité de production, l'Arabie saoudite, premier exportateur de pétrole au monde, peut facilement compenser la production de la zone neutre, ce qui n'est pas le cas pour le Koweït.

L'accord sur l'exploitation du pétrole de cette zone avait été signé par les deux pays il y a 50 ans.



(c) AFP

Commenter Pétrole: fermeture d'un gisement exploité par le Koweït et l'Arabie saoudite


Le pétrole en Arabie Saoudite


lundi 24 juillet 2017

Pétrole: l'Arabie saoudite accentue sa réduction de l'offre

Saint-Pétersbourg: L'Arabie saoudite a promis lundi d'accentuer ses efforts de réduction de l'offre de pétrole et pressé les autres pays exportateurs, réunis...

lundi 24 juillet 2017

Pétrole: croissance économique ralentie au Moyen-Orient

Dubaï: La croissance économique au Moyen-Orient et en Afrique du nord est en passe de connaître un ralentissement considérable cette année alors...

mardi 16 mai 2017

Pétrole: Koweït soutient Ryad et Moscou sur la réduction de …

Koweït: Le Koweït a apporté mardi son soutien total à l'appel de l'Arabie saoudite et de la Russie pour une extension de...


-Voir toutes les news du pétrole en Arabie Saoudite

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 21 août 2017 à 21:36

Le pétrole, sous les prises de bénéfices, termine en net rec…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York ont clôturé en nette baisse lundi à New York, touchés par...

lundi 21 août 2017 à 18:18

Le pétrole recule, prudence avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient nettement lundi en fin d'échanges européens dans un marché prudent après le rebond marqué de vendredi...

lundi 21 août 2017 à 12:15

Le pétrole recule avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain lundi en cours d'échanges européens alors que des représentants de l'Opep et de ses...

lundi 21 août 2017 à 11:28

Pétrole: Total va racheter Maersk Oil pour 7,45 milliards de…

Paris: Total va racheter la société d'exploration-production pétrolière danoise Maersk Oil pour 7,45 milliards de dollars, une opération majeure qui va lui...

lundi 21 août 2017 à 10:11

Rosneft finalise son implantation stratégique en Inde

Moscou: Le pétrolier public russe Rosneft a annoncé lundi avoir finalisé la reprise avec ses partenaires de l'indien Essar Oil, une opération...

lundi 21 août 2017 à 10:10

L'Angola, pays pétrolier plongé dans une sévère crise économ…

Luanda: L'Angola, qui vote mercredi pour des élections générales, est un pays riche d'immenses réserves pétrolières, mais peine encore à en faire...

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite