Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: fermeture d'un gisement exploité par le Koweït et l'Arabie saoudite

prix-du-petrole koweïtKoweït: L'Arabie saoudite et le Koweït ont décidé lundi de fermer un gisement pétrolier exploité en commun, réduisant de 500.000 barils par jour la production de leur zone neutre.
La décision a été prise ce jour d'arrêter pendant deux semaines la production du champ de Wafra (...) pour des besoins de maintenance, a déclaré à l'AFP le chef du syndicat des employés de la Kuwait Gulf Oil Co.(KGOC), Fadgoush al-Ajmi.

La KGOC exploite avec la Saudi Arabian Chevron ce champ qui produit actuellement 184.000 barils par jour, a précisé M. Ajmi. La production avait atteint à certains moments 220.000 barils par jour, selon lui.

En octobre, les deux pays avaient annoncé, selon la presse koweïtienne, leur intention de procéder à cette fermeture en raison d'une dispute administrative.

Le quotidien koweïtien Al-Qabas avait alors indiqué que la Saudi Arabian Chevron, qui assure la production du champ pétrolier de Wafra, avait informé la KGOC que la production allait être arrêtée le 13 mai.

Selon la Saudi Arabian Chevron, la partie koweïtienne a cessé d'accorder à ses employés des permis de séjour, ce qui l'empêche de poursuivre l'exploitation du gisement.

En octobre, l'Arabie saoudite avait stoppé la production du gisement offshore de Khafji (300.000 barils par jour) exploité à égalité avec le Koweït en invoquant des craintes pour l'environnement.

La cessation de la production du champ de Wafra signifie que les deux pays vont perdre 500.000 barils par jour de production de la zone neutre, exploitée conjointement. Au total cette zone assurait avant les décisions saoudiennes quelque 700.000 barils par jour divisés à part égale entre les deux pays.

Les deux pays, membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG) qui comprend quatre autres monarchies arabes, sont des partenaires au sein de la coalition engagée dans des raids aériens contre les rebelles chiites des Houthis au Yémen.

Le Koweït avait minimisé en octobre le différend sur l'exploitation du champ de Khafji, en assurant vouloir le régler par la dialogue.

En raison d'une forte capacité de production, l'Arabie saoudite, premier exportateur de pétrole au monde, peut facilement compenser la production de la zone neutre, ce qui n'est pas le cas pour le Koweït.

L'accord sur l'exploitation du pétrole de cette zone avait été signé par les deux pays il y a 50 ans.



(c) AFP

Commenter Pétrole: fermeture d'un gisement exploité par le Koweït et l'Arabie saoudite


Le pétrole en Arabie Saoudite


mardi 16 mai 2017

Pétrole: Koweït soutient Ryad et Moscou sur la réduction de …

Koweït: Le Koweït a apporté mardi son soutien total à l'appel de l'Arabie saoudite et de la Russie pour une extension de...

lundi 15 mai 2017

Pétrole: Moscou et Ryad veulent réduire l'offre de pétrole j…

Moscou: La Russie et l'Arabie Saoudite, deux des plus grands producteurs de pétrole dans le monde, se sont prononcés lundi dans un...

lundi 08 mai 2017

Pétrole: Moscou et Ryad pour une extension de l'accord de ré…

Moscou: Les deux plus grands producteurs de pétrole, la Russie et l'Arabie Saoudite, ont évoqué lundi une extension de l'accord de réduction...


-Voir toutes les news du pétrole en Arabie Saoudite

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 21 juillet 2017 à 20:58

Le pétrole termine en nette baisse, marché tourné vers l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont signé une nette baisse vendredi, perdant le terrain gagné la veille sur fond d'inquiétudes...

vendredi 21 juillet 2017 à 18:34

Le pétrole baisse dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole baissaient vendredi en fin d'échanges européens, les investisseurs optant pour la prudence avant l'annonce du décompte hebdomadaire...

vendredi 21 juillet 2017 à 15:25

Le pétrole ouvre en baisse à New York, la production de l'Op…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse vendredi à New York, souffrant d'inquiétudes sur le niveau de production de...

vendredi 21 juillet 2017 à 13:32

Nigeria: l'ex-ministre du Pétrole embourbée dans les affaire…

Lagos: Les affaires judiciaires s'accumulent autour de l'ex-ministre du Pétrole du Nigeria, donnant une idée de l'ampleur de la corruption au sein...

vendredi 21 juillet 2017 à 12:11

Le pétrole monte un peu avant les réunions de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole montaient quelque peu vendredi en cours d'échanges européens, sur fond de spéculations avant des réunions des pays...

vendredi 21 juillet 2017 à 06:46

Les cours du pétrole sans direction en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction claire vendredi matin en Asie, les investisseurs tentant de comprendre les implications d'un recul...

jeudi 20 juillet 2017 à 21:06

Le pétrole termine en baisse, hésitations avant l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, marquant le pas au lendemain d'une bonne séance et sur...

jeudi 20 juillet 2017 à 18:05

Le pétrole recule dans un marché incertain avant l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, les investisseurs peinant à se positionner avant que l'Opep et ses...

jeudi 20 juillet 2017 à 17:17

ExxonMobil mis à l'amende pour non respect de sanctions liée…

Washington: Le département du Trésor a infligé jeudi une amende de 2 millions de dollars à ExxonMobil pour n'avoir pas respecté les...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite