Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole monte un peu, aidé par des achats à bon compte

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole progressaient un peu mardi en cours d'échanges européens, portés par des achats à bon compte dans un marché sans grande direction alors que les investisseurs britanniques revenaient d'un jour férié au Royaume-Uni lundi.
Vers 10H45 GMT (12H45 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin valait 66,93 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 47 cents par rapport à la clôture de vendredi. Le marché britannique est resté fermé lundi à l'exception de quelques échanges électroniques.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance prenait 56 cents à 59,49 dollars par rapport à la clôture de lundi.

Les investisseurs britanniques de retour sur le marché profitaient d'un accès de faiblesse des cours la veille ainsi que mardi pendant les échanges asiatiques pour effectuer quelques achats à bon compte, observaient des analystes.

Dans l'ensemble, les cours restaient tout de même lestés par des fondamentaux de l'offre et de la demande baissiers, avec une production mondiale toujours élevée et une consommation en berne.

Plombés par un excès d'offre dans un marché atone, les cours du pétrole ont perdu plus de 50% de leur valeur entre juin 2014 et mars 2015 avant de rebondir.

Aux États-Unis notamment, premier pays consommateur mondial d'or noir, les réserves ne cessent de monter en dépit d'une réduction du nombre de puits de forage en activité à son plus bas niveau depuis septembre 2010.

Dans ce contexte, les investisseurs guettaient la publication mercredi des stocks hebdomadaires de brut aux États-Unis établis par le Département américain de l'Énergie (DoE).

Les réserves américaines, en hausse depuis plus de quatre mois d'affilée, se seraient encore accrues de 1,2 million de barils la semaine dernière, selon une moyenne des prévisions d'analystes interrogés par l'agence Bloomberg.

Elles s'élevaient à 490,9 millions la semaine précédente, selon l'agence américaine pour l'énergie (EIA), au plus haut depuis 1930.

Toute baisse des réserves à Cushing (terminal pétrolier dans l'Oklahoma, centre-sud des États-Unis, où est entreposé le brut servant de référence au WTI, NDLR) ou une simple hausse plus faible qu'attendu des stocks de brut pourraient être interprétées comme un début de resserrement du marché et donc déclencher de nouveaux achats, commentaient les analystes de Commerzbank.

bur-acd/jmi/gib

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP

COMMERZBANK



(c) AFP


Commenter Le pétrole monte un peu, aidé par des achats à bon compte


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 17 octobre 2017 à 18:18

Le pétrole recule, la situation semble se stabiliser en Irak

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens alors que les marchés semblaient rassurés de voir les combattants kurdes...

mardi 17 octobre 2017 à 17:47

La crise entre Bagdad et les Kurdes rend le marché du pétrol…

Londres: Les tensions entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak menacent la production d'or noir, et pourraient mener à une...

mardi 17 octobre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à New York par les tensions au Moyen-Orient

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mardi à l'ouverture, soutenu par un regain de tensions...

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

mardi 17 octobre 2017 à 12:20

Le pétrole grimpe, la fièvre géopolitique reprend les marché…

Londres: Les prix du pétrole montaient à nouveau mardi en cours d'échanges européens, alors que les tensions au Kurdistan irakien et en...

mardi 17 octobre 2017 à 12:18

Bagdad reprend deux grands champs pétroliers aux Kurdes à Ki…

Bay hassan (irak): Les troupes irakiennes ont repris mardi les deux principaux champs pétroliers de la ville de Kirkouk après le retrait...

mardi 17 octobre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient mardi en ordre dispersé en Asie après avoir fortement augmenté lundi du fait des perturbations dans...

lundi 16 octobre 2017 à 21:03

Le pétrole porté par les tensions en Irak

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi après la prise de contrôle par les forces irakiennes du siège du...

lundi 16 octobre 2017 à 19:36

Glencore et le Qatar cèdent 14% de Rosneft pour 7,8 milliard…

Genève: Le consortium contrôlé par Glencore et le fonds souverain du Qatar ont annoncé lundi avoir conclu un accord pour céder pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite