Menu
RSS
A+ A A-

Chine: de nouveaux dirigeants pour les trois mastodontes du secteur pétrolier

prix-du-petrole shanghaishanghai: Pékin a renouvelé de concert les dirigeants à la tête de trois grands groupes pétroliers chinois, selon des communiqués distincts de ces trois mastodontes sous contrôle étatique, alors que se profilent de vastes réformes dans le secteur énergétique.
China National Petroleum Corp. (CNPC), numéro un du secteur pétrolier en Chine, a ainsi annoncé que son président Zhou Jiping, ayant atteint la limite d'âge fixée, serait remplacé par Wang Yilin --qui dirigeait auparavant la firme pétrolière CNOOC dédiée à l'international--.

CNOOC, qui s'est récemment fait un nom par l'acquisition spectaculaire du canadien Nexen, a pour sa part indiqué que son directeur général Yang Hua reprendrait le poste de président laissé vacant par le départ de M. Wang.

Enfin, Sinopec, autre nom majeur du secteur, a fait savoir que son président Fu Chengyu était lui aussi atteint par une limite d'âge, et que Wang Yupu, de l'Académie chinoise d'Ingénieurie, prendrait sa place.

Les trois annonces ont été faites simultanément lundi soir. En Chine, les autorités communistes peuvent décider à loisir de remanier les équipes dirigeantes des grands groupes étatiques.

Ces changements interviennent alors que des médias officiels chinois font mention avec insistance de projets du gouvernement pour réorganiser en profondeur le paysage des industries pétrolières et gazières.

L'agence Chine nouvelle a annoncé fin avril que Pékin se préparait à fusionner plusieurs dizaines d'entreprises étatiques tous secteurs confondus pour favoriser la naissance de géants nationaux.

Le Wall Street Journal avait justement rapporté fin février que Pékin cherchait à consolider son secteur énergétique, et que la fusion de Sinopec et de CNPC --dont les activités se recoupent largement-- était l'une des options étudiées par un groupe de conseillers gouvernementaux.

Les deux groupes concernés avaient, par deux fois, démenti farouchement une telle éventualité.

Mais de l'avis de certains experts, le vaste remaniement à la tête des grands groupes pourrait ouvrir la voie à une accélération des réformes.

Des dirigeants neufs auront de plus grandes marges de manoeuvre et moins de retenue pour s'avancer rapidement sur le terrain des réformes, estimait ainsi Gordon Kwan, analyste de Nomura, cité par l'agence Bloomberg.

Ces évolutions interviennent alors que les entreprises énergétiques traversent une mauvaise passe, plombées par l'effondrement des cours mondiaux du pétrole brut.

PetroChina, l'entité cotée de CNPC, a ainsi vu son bénéfice net fondre de 82% sur un an au premier trimestre de l'année, après une baisse de 17% sur l'ensemble de 2014.

Le bénéfice net de l'entité cotée de Sinopec avait pour sa part plongé de presque 30% l'an dernier.



(c) AFP

Commenter Chine: de nouveaux dirigeants pour les trois mastodontes du secteur pétrolier


Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite