Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole grimpe malgré des fondamentaux baissiers

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole progressaient jeudi en fin d'échanges européens, dans un marché choisissant d'ignorer les fondamentaux baissiers du marché, et à la faveur d'un rebond technique.
Vers 17H20 GMT (18H20 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars valait 57,18 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 2,52 dollars par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance gagnait 1,84 dollar à 50,68 dollars.

Les cours du pétrole continuent d'ignorer les fondamentaux du marché dont la surabondance d'offre, notait Alastair McCaig analyste chez IG.

Les cours de l'or noir ont gagné environ de 4% jeudi pour le Brent et le WTI, effaçant les pertes enregistrées la veille après la publication du rapport sur les réserves américaines de pétrole.

Mais la hausse des stocks de brut américains qui matérialise semaine après semaine la surabondance d'offre d'or noir dans le monde, devrait continuer de peser sur les prix du pétrole, selon plusieurs analystes.

Lors de la semaine achevée le 6 février, les réserves de brut ont augmenté de 4,9 millions de barils, contre une hausse de 3,6 millions attendue par les experts à 417,9 millions, selon le département américain de l'Énergie (DoE).

L'agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) a fait une piqûre de rappel aux opérateurs de marché en leur montrant que les fondamentaux n'ont pas changé, soulignait Jameel Ahmad, analyste chez FXTM.

La pression sur les cours s'était ainsi accentuée après les annonces de l'EIA et de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) qui pensent que la production américaine ne va pas diminuer aussi fortement que la baisse du nombres de puits de forages aux États-Unis le suggère, commentaient les analystes de Commerzbank.

Mais pour Torbjorn Kjus, analyste chez DNB, le rapport de l'AIE comportait également quelques changements positifs, car l'agence a réduit ses estimations sur la croissance de l'offre non-Opec et ses prévisions sur la demande sont stables.

Hors fondamentaux de l'offre et de la demande, la faiblesse du dollar, ébranlé par des indicateurs américains décevants jeudi, soutenait les cours de l'or noir.

Les cours du pétrole ont rebondi jeudi en partie à cause de la baisse du dollar car les investisseurs sont réticents à emmener les prix de l'or noir en dessous de leur moyenne sur 20 jours, après deux jours de déclin prononcé, constatait Jasper Lawler, analyste chez CMC Markets.

L'affaiblissement du billet vert rend les achats de pétrole, libellés en dollar, plus rentables pour les investisseurs munis d'autres devises.

cv/acd/pb

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP

COMMERZBANK

DNB







Commenter Le pétrole grimpe malgré des fondamentaux baissiers


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite